juillet 2008 - SNCS

VRS15 juillet 2008

Au moment où le CNRS est fortement restructuré avec la création des instituts et où l’AERES a vidé, en partie, de sa substance le Comité national, on risquerait de ne pas faire attention aux nombreux déclassements/reclassements qui se sont opérés lors du concours chercheurs 2008. Comment interpréter ce signal envoyé par la direction qui dévalorise le jugement par les pairs pour promouvoir d’autres critères tenus secrets ? Là encore, il signifie que des arguments de gestion des ressources humaines et de pilotage d’organisme prennent le pas sur les critères scientifiques.

Secteur SHS du SNCS-FSU


mmSNCS-FSU11 juillet 2008

Le Conseil Scientifique de l’INSERM est favorable aux objectifs de meilleure lisibilité et de meilleure coordination du dispositif de recherche dans le champ des sciences biomédicales et de la santé. Dès lors qu’elle serait effectivement dotée par l’Etat des moyens financiers à la hauteur des ambitions affichées, une telle approche est de nature à impulser un nouvel élan à la recherche biomédicale fondamentale et appliquée et à la recherche en santé, à favoriser leur rayonnement et leur compétitivité internationale et à soutenir le développement médical, sanitaire, social, économique et culturel de la communauté nationale.


mmSNCS-FSU11 juillet 2008

Le Conseil Scientifique de l’INSERM est favorable aux objectifs de meilleure lisibilité et de meilleure coordination du dispositif de recherche dans le champ des sciences biomédicales et de la santé. Dès lors qu’elle serait effectivement dotée par l’Etat des moyens financiers à la hauteur des ambitions affichées, une telle approche est de nature à impulser un nouvel élan à la recherche biomédicale fondamentale et appliquée et à la recherche en santé, à favoriser leur rayonnement et leur compétitivité internationale et à soutenir le développement médical, sanitaire, social, économique et culturel de la communauté nationale.


Eisenbeis11 juillet 2008

Cet article est paru dans La vie de la Recherche Scientifique d’avril 1978, pages 26-28.

Il est intéressant:

(1) de retrouver dans ce texte toutes les dérives déja décelables il y a trente ans, et qui se sont amplifiées.

(2) de voir comment certains comportements dénoncés il y a trente ans se retrouvent aujourd’hui incarnés dans de nouvelles pratiques.

(3) de s’interroger sur les parties « périmées » du texte, et analyser ce qui a réellement changé de ce côté.

Vos commentaires seront appréciés.


VRS3 juillet 2008

Depuis l’entrevue des organisations syndicales et des associations de la recherche et de l’université avec la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le 26 juin 2008, la communauté scientifique apparaît, à juste titre, aux yeux de nos concitoyens comme une des seules qui a fait reculer le gouvernement. Bien sûr, celui-ci n’a pas abandonné sa volonté de piloter les organismes de recherche et les universités, mais le CNRS a gagné un sursis.

Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU


mmSNCS-FSU3 juillet 2008

L’ensemble des personnels de l’INRIA partage les inquiétudes de leurs collègues du CNRS. Si la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la recherche française a récemment permis quelques avancées, tout danger de voir le CNRS démantelé n’est pas aujourd’hui totalement écarté. Les représentants du personnel au Conseil d’administration de l’INRIA sont unanimes à rappeler leur attachement à un CNRS couvrant tous les champs du savoir.



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES