Eisenbeis, auteur sur SNCS

Eisenbeis23 juin 2017


Communiqué du 23 juin 2017 des élus et des représentants des organisations syndicales du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche – CNESER

CFDT, CFE-CGC, CGT, CGT FERC Sup, FAGE, SGEN-CFDT, SNASUB-FSU,
SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNPTES, SNTRS-CGT, Sud-Recherche-EPST Solidaires,
Sud-Education, UNEF, UNSA (A&I, Sup’Recherche, ITRF-BI-O)

Les financements publics de l’enseignement supérieur et de la recherche


Ce communiqué est aussi disponible en format pdf ici.

Le rôle vital de l’enseignement supérieur et de la recherche

Le monde et les défis qui l’accompagnent ont considérablement changé ces d...


Eisenbeis14 avril 2017
assholes.jpg

Bilan du dialogue social autour de la  » mutualisation » Optin de restructuration des services ressources humaines et dépenses/mission, dont le but est de supprimer 80 postes d’ingénieurs-techniciens, conformément au contrat d’objectifs et de performance https://www.inria.fr/institut/strategie/cop-2015-2019 .
(la page à jour est ici).


Eisenbeis25 mars 2017

Déclaration des élus du comité technique Inria (CTI).

SGEN-CFDT — SNCS/FSU — SNTRS/CGT, réunion du 23 mars 2017

Le sociologue Vincent de Gaulejac, récemment invité lors d’une assemblée générale des personnels par visioconférence (voir http://www.iecl.univ-lorraine.fr/~Bruno.Scherrer/optin/gaulejac.html ), rappelait alors :

« C’est l’accélération des transformations en un temps trop court qui produit la maltraitance institutionnelle. La maltraitance institutionnelle a été reconnue par la cour de cassation par rapport à ce qui s’est passé à France Télécom, qui n’était pas seulement du harcèlement individuel mais qui était du harcèlement institutionnel. Un procès est en cours actuellement pour mettre en cause pénalement la direction de France Télécom pour mise en danger de la vie d’autrui. »

L’opération «Optin» déployée depuis plusieur...


Eisenbeis8 mars 2017

La dernière étude de la direction des ressources humaines, suite à la publication du Bilan social 2015, montre une forte augmentation des arrêts maladie. Arrêts qui touchent particulièrement les femmes, aussi bien les chercheuses que les IT.

Le baromètre social 2015/2016 avait également identifié les risques pour la santé des agents des fonctions support, fonctions qui sont majoritairement assurées par des femmes.

La direction déclare vouloir remplacer des postes d’ingénieur.e.s et de technicien.ne.s (majoritairement des femmes) par des postes scientifiques. Cette décision politique plonge les agent.e.s concerné.e.s dans l’incertitude, tant sur l’avenir de leurs carrières dans l’institut que sur les conditions de travail qui leur seront accordées avec la baisse des effectifs IT .

Marie Pezé, auditionnée à l’assemblée nationale le 13 juillet 2016 http://videos.assemblee-nati...


Eisenbeis24 février 2017

Bonjour à tous,

Ce début d’année nous constatons une dégradation des conditions de travail des collègues gestionnaires financiers du Service Dépenses Missions voulu par la Direction, et de l’ensemble du personnel intervenant sur la chaine de la dépense.
La mise en place concomitante d’un service mutualisé et d’un service facturier ne pouvait qu’apporter des difficultés qui s’additionnent.
Tous les outils ne sont pas opérationnels ; les processus ne sont pas complètement établis.
Ces collègues ne sont pas les seuls à voir leur travail se dégrader (voir le tract).
Malgré les alertes des représentants du personnel au CTI, des CHSCT, et des organisations syndicales, malgré les motions des chercheurs adoptées dans les Comités de Projets et malgré les pétitions, la Direction a persisté dans son choix de réorganiser les services support dans un délai très court.
...


Eisenbeis9 septembre 2016

Le projet OptIn est né de la décision purement comptable de la direction de l’INRIA de supprimer 60 à 80 postes sur 5 ans.

Ce train de réorganisation roule depuis à toute allure sur les deux rails habituels de ce genre de projet que sont la « mutualisation » et « l’optimisation ».

À quatre mois de sa destination, force est de constater que les personnels ont peu d’informations sur le sort qui les attend à l’arrivée en gare, malgré des demandes répétées des représentants du personnel. La direction reste enfermée dans la cabine de pilotage.

Aussi, les représentants du personnel vous convient à une assemblée générale nationale pour :

  • faire un point sur la situation et sur les informations disponibles,
  • discuter des impacts multiples d’une telle réorganisation sur tout le fonctionnement de l’institut et les conditions de travail de ses agents, évoq...

Eisenbeis11 juin 2016

par Marc Guyon, chercheur associé au Centre de recherche sur le travail et le développement, Conservatoire national des arts et métiers, VRS, Vie de la Recherche Scientifique, no 404, janvier-février-mars 2016

La santé est une construction dont certaines ressources dépendent des autres à travers les enjeux – psychiques, sociaux, économiques – du travail. La montée en puissance de la « santé au travail » comme problématique sociétale questionne l’incapacité à rendre compte du travail dans les modèles utilisés pour organiser et évaluer l’activité professionnelle. Pour les chercheurs, cette problématique n’est pas nouvelle mais elle reste largement sous-estimée alors même qu’elle leur donne une responsabilité particulière puisque ces modèles sont élaborés à partir de leurs travaux de scientifiques.


Eisenbeis14 décembre 2014

Déclaration à l’unanimité des représentants du personnel (Sgen/CFDT, SNTRS/CGT, SNCS/FSU) du comité national hygiène sécurité et conditions de travail (CNHSCT) de l’Inria, réunion du 26 septembre 2014.

(voir aussi la déclaration d’octobre 2013: À l’Inria, la recherche privée de son patrimoine scientifique !)

« Beaucoup des nouvelles attributions de la ligne IES sont pertinentes, mais la réorganisation de la ligne IST en IES a été une catastrophe.

La réorganisation a cassé un service qui fonctionnait très bien, en réseau, avec des agents polyvalents. Elle a cassé plusieurs des agents concernés, qui se retrouvent déçus, démotivés, déconsidérés, parfois isolés, avec une organisation encore floue et des rattachements hiérarchiques de certains agents ambigus, une communication anarchique. Contrairement à ce qui avait été annoncé, le nombre d’ETP dans...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES