décembre 2009 - Page 3 sur 8 - SNCS

mmSNCS-FSU16 décembre 2009

Supérieur :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/15/01011-20091215FILWWW00457-grand-emprunt-critiques-de-chercheurs.php

Grand emprunt: critiques de chercheurs
Le collectif Sauvons la Recherche et le premier syndicat de chercheurs,
le SNCS-FSU, ont critiqué les orientations du grand emprunt annoncé lundi
par Nicolas Sarkozy, dont les 35 milliards d’euros sont majoritairement
consacrés à l’enseignement supérieur et à la recherche. "Les 19
milliards pour l’enseignement supérieur et la recherche sont en fait des
dotations en...


mmSNCS-FSU14 décembre 2009

Université:

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/12/l-etat-s-apprete-a-contractualiser-avec-des-etablissements-prives-du-superieur_1279794_3224.html#ens_id=1279877
La liste comprend des poids lourds du secteur : les cinq instituts catholiques de Paris, Lille, Angers, Lyon et Toulouse avec leurs 35 000 étudiants, ainsi que les réputées Essec, Edhec ou Esca. L’ensemble de ces écoles représente quelque 60 000 étudiants, soit 3 % de l’ensemble des effectifs du supérieur.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/12/ile-de-france-mme-pecresse-face-a-une-chercheuse-en-lutte_1279799_3224.html#ens_id=1268358
On refait le match ? Près d’un an après le mouvement historique d’universitaires et de chercheurs, deux des figures majeures de ces quatre mois de crise vont se retrouver face à face aux élections régionales de mars 2010.

Syndicats:

http://www.liberation.fr/economi...


mmSNCS-FSU14 décembre 2009

Grèves :
http://www.liberation.fr/culture/0101607604-greve-dans-les-musees-suivez-le-guide-sans-passer-par-la-caisse
Grève dans les musées : suivez le guide sans passer par la caisse
Depuis le 2 décembre, un mouvement de grève reconductible perturbe le fonctionnement de certains musées et monuments nationaux. Le Louvre et le musée d’Orsay sont gratuits…

http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/12/11/un-projet-d-accord-salarial-dans-le-transport-routier-leve-la-menace-d-un-blocage-du-pays-a-la-veille-des-fetes_1279264_3234.html#ens_id=1275407
Un projet d’accord salarial dans le transport routier lève la menace d’un blocage du pays à la veille des fêtes

http://www.20minutes.fr/article/370426/France-Les-syndicats-de-routiers-sont-arrives-a-un-accord-avec-le-patronat.php
Les syndicats de routiers sont arrivés à un accord avec le patronat

http://www.lesechos.fr/info...


auteur.inria12 décembre 2009

La commission d’évaluation réunie le 17 septembre 2009 exprime de fortes réserves sur le dispositif
de prime d’excellence scientifique, ainsi que sur les modalités de sa mise en oeuvre prévues au sein
de l’INRIA.
Les incidences d’une individualisation forte des rémunérations sur le modèle INRIA, largement fondé
sur le travail de groupe, sont tout particulièrement pointées. Des effets pervers individuels d’une
telle rémunération ont également été mis en avant : par exemple, l’obligation d’enseignement rend
complexe la mobilité vers le privé ou à l’international.
La commission recommande de prendre le temps d’une réflexion sur tous les aspects de cette prime,
ainsi que d’une consultation plus large avant toute mise en oeuvre du dispositif.


auteur.inria12 décembre 2009

Déclaration des élus SNTRS/CGT et SNCS/FSU au comité de concertation Inria, 23 septembre 2009

Le souhait des personnels est l’amélioration de l’attractivité des métiers de la recherche et pour cela une vraie revalorisation des rémunération et des carrières. Il est clair que la PES ne répond en rien à ce souhait. Nous la voyons plutôt comme discriminatoire et injuste, voire source de découragement pour de nombreux collègues. Par sa nature discriminatoire, cette prime nuira à la qualité de la recherche. Une bonne partie des succès de l’INRIA repose sur le travail collaboratif et d’équipe, organisation dont se glorifie la direction. Apres l’ISFIC, la PES porte un nouveau coup à cette solidarité d’équipe: un seul chercheur bénéficiaire sur 5 alors que les travaux sont le fait d’un collectif. Nous réclamons l’ouverture de consultation sur une réelle revalorisation des carri...


auteur.inria12 décembre 2009

Conseil d’administration de l’INRIA, 13 octobre 2009

Point sur la Prime d’excellence scientifique

Déclaration des représentants du SNCS/FSU et SNTRS/CGT

Oui, nous sommes pour une vraie revalorisation des carrières dans la recherche, revalorisation particulièrement nécessaire pour les nouveaux entrants, pour une accélération des promotions, et sommes prêts à rediscuter des modalités d’amélioration des grilles de salaire.

Non, cette prime ne répond pas à ce besoin urgent. Et nous ne sommes pas dupes devant les mesures proposées par le ministère. Les primes ne sont pas des salaires, elles ne seront pas prises en compte dans le calcul de nos retraites, elles ne sont pas soumises aux cotisations sociales et retraite.

Oui, nous mandatons nos élus à la commission d’évaluation pour qu’ils évaluent notre travail scientifique, dans un but formatif, pour...


auteur.inria12 décembre 2009

Motion proposée par le Sgen, SNCS et SNTRS, au CS Inria du 22 octobre 2009 (non mise au vote)

En juillet, le gouvernement a décidé de la mise en oeuvre d’une Prime d’excellence scientifique (PES) afin de revaloriser la carrière des chercheurs. Cette prime individuelle est d’un montant très élevé en regard des rémunérations actuelle des chercheurs et ne sera versée qu’à une petite minorité de chercheurs pendant 4 ans. Le montant total cumulé de la PES reste cependant marginal et ne permet pas une revalorisation significative de la rémunération globale des chercheurs.

Le conseil scientifique de l’Inria s’inquiète des effets pervers que la mise en place des Primes d’excellence scientifique pourrait induire: promotion d’une minorité d’individus au détriment des équipes, démobilisation des autres chercheurs, compétition continue et exacerbée. A d...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES