mai 2008 - SNCS

mmSNCS-FSU29 mai 2008

Les organisations sous-signées de la recherche et de l’enseignement supérieur se félicitent de la mobilisation des personnels lors de la « marche de tous les savoirs » ou « Academic Pride » du 27 mai qui a réuni environ 8000 manifestants en France.
Elles appellent les personnels, les étudiants et la population à défendre le système de recherche publique, basé sur les organismes et les universités, que le gouvernement veut démanteler afin de mieux l’assujettir.

Dans l’immédiat, elles appellent l’ensemble de la communauté scientifique et universitaire, ainsi que la population, à se mobiliser le 19 juin afin d’empêcher le démantèlement de la recherche publique et, dans un premier temps, celui du CNRS en instituts, en bloquant son Conseil d’administration et en occupant ses délégations régionales.


VRS29 mai 2008

Le mardi 27 mai, nous étions près de 8 000, dont 5 000 à Paris, à manifester contre le démantèlement du service public de recherche et du CNRS. Ce fut un grand succès mais celui-ci doit être élargi lors des prochaines étapes. Réunies hier après-midi en intersyndicale, les organisations de la recherche et de l’enseignement supérieur ont décidé d’appeler les personnels, les étudiants et la population à de grandes manifestations nationales au siège du CNRS et dans les délégations de l’organisme le jeudi 19 juin, jour du conseil d’administration qui se prononcera sur la création des instituts.

J. Fossey, administrateur du CNRS, membre du bureau national du SNCS-FSU


mmSNCS-FSU27 mai 2008

Près de 10 000 chercheurs et personnels de la recherche, dont 5000 à Paris, ont manifesté en ce jour pluvieux contre la réforme du CNRS proposée par le gouvernement.

Le SNCS se félicite de cette mobilisation exceptionnelle et demande immédiatement que des négociations soient ouvertes entre les organisations syndicales et le ministère sur l’avenir du CNRS et du système de recherche français.

Dès demain, une intersyndicale se réunira et envisagera la suite à donner au mouvement.

A Meudon, le 27 mai 2008


VRS26 mai 2008

Démonstration est faite que le gouvernement avance par étapes sur un projet complet, élaboré de longue date. Seule une mobilisation massive des scientifiques peut le mettre en échec. Participons nombreux à « la marche de tous les savoirs » du 27 mai (à Paris 14 heures de la MSH, 54 Bd Raspail en direction de Jussieu). Sinon l’été sera meurtrier.

Henri-Edouard Audier, membre du BN du SNCS-FSU


VRS23 mai 2008

Sciences de la vie CNRS – lnserm

Assemblée générale
Mardi 27 mai 2008
18 H – 20 H à Jussieu

Avec la participation de Gilles Boetsch, président du Conseil scientifique du CNRS, Bernard Jégou président du Conseil scientifique de l’Inserm, Giuseppe Baldacci président du Conseil scientifique du département SDV, Jacques Fossey, membre du Conseil d’administration du CNRS et Nicolette Farman membre du Conseil d’administration de l’Inserm, F. Cavaillé, secrétaire du bureau national INSERM.

LPNHE, tour 43
Institut Jacques Monod, salle Bernard Grossetete
4 place Jussieu 75005 Paris

J. Fossey, membre du bureau national du SNCS-FSU


mmSNCS-FSU22 mai 2008

Alors que le Ministère avait annoncé une « concertation » sur la réforme du CNRS et un vote au conseil d’administration du 19 juin, nous avons appris par le journal « Le Monde » daté du 21 mai des décisions arrêtées par la Ministre. Découpage en six nouveaux instituts nationaux (mathématique, physique, chimie, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, écologie et biodiversité) excluant les sciences de la vie, qui seraient pilotées par l’Inserm, en lien avec l’Inra et le CEA, et l’informatique pilotée conjointement par l’Inria.


mmSNCS-FSU21 mai 2008

Alors que le gouvernement avait annoncé une « concertation » jusqu’au CA du CNRS du 19 Juin, les universitaires, les organisations soussignées ont appris par « Le Monde » daté du 21 mai la réforme du CNRS. Valérie Pécresse y présente le découpage en six nouveaux instituts nationaux (mathématiques, physique, chimie, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, écologie et biodiversité), soit huit instituts au total, dont sont exclues les sciences de la vie (coordonnées par l’Inserm) et l’informatique (pilotée conjointement avec l’INRIA). C’est la disparition, de fait, du CNRS, organisme internationalement reconnu ! Cela affaiblirait l’ensemble de la recherche, permettant au gouvernement d’assurer seul le pilotage du système de recherche et d’enseignement supérieur.

Alors que le Gouvernement a été mis en garde contre le danger qu’il y aurait à démante...


midi-pyrenees21 mai 2008

Marche de tous les savoirs ! Mardi 27 Mai 2008 – 14h30 place du Capitole

Valérie Pécresse vient de donner son verdict sur l’avenir du CNRS, dans le Monde daté du 20 mai. La découpe en instituts est décidée. En plus de l’IN2P3 et de l’INSU, six instituts seront créés. Mais les sciences de la vie et l’informatique auront un statut de département. Les SdV seront gérées par le CNRS conjointement avec l’Inra, le CEA et l’Inserm qui coordonnera. L’informatique sera gérée conjointement avec l’INRIA.

Arrêtez madame la Ministre de décider par dessus nos têtes !
Nous en avons assez de votre mépris !

Doctorants, techniciens, ingénieurs, administratifs, chercheurs et enseignants-chercheurs, nous sommes fiers de notre travail scientifique, de notre technicité et de nos savoirs faire. Nous ne supportons plus la précarité et l’ab...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES