DERNIÈRE MINUTE

octobre 2007 - SNCS

VRS18 octobre 2007

Le CNRS a été créé il y a bientôt 70 ans pour relancer la recherche nationale. Sous l’impulsion de De Gaulle, la recherche scientifique est devenue une priorité nationale.
Depuis, le CNRS a continué à marquer de son empreinte la recherche française, notamment en créant dès 1964 les laboratoires associés.

De nouvelles thématiques ont été développées : sciences pour l’ingénieur et sciences de l’environnement. Il a participé à l’aménagement du territoire national, l’interdisciplinarité est devenue une réalité. Dans
cet effort, il n’a pas été seul, d’autres organismes ont pris leur part et les universités sont devenues également des acteurs incontournables de la recherche française.

La crise que nous vivons en ce moment procède pour nous de présupposés idéologiques sans fondement et graves de conséquences pour la recherche française. La position et la


mmSNCS-FSU12 octobre 2007

Après le prétendu « pacte pour la recherche » de 2006 et la loi dite « Liberté et responsabilité des universités » adoptée cet été, le CNRS est maintenant quasi démantelé par le gouvernement.
Ces orientations s’inscrivent dans le désengagement de l’Etat de ses responsabilités budgétaires et scientifiques pour l’avenir ; elles sont cohérentes avec le refus de toute création d’emploi au budget 2008, cohérentes avec la mise en cause des statuts et des retraites tant du régime général que des régimes spéciaux.


mmSNCS-FSU12 octobre 2007

      Fillion l’a dit : derrière l’attaque contre les régimes spéciaux (qui n’est ni plus ni moins
qu’une remise en cause du statut à l’embauche) est annoncé d’ores et déjà le passage à
40, puis 41 années, puis 42 annuités pour une retraite à « taux plein ». Ce « taux plein »
lui-même selon Santini (rappelons le secrétaire d’état à la fonction publique !) devrait être
calculé non plus sur les 6 derniers mois d’exercice, mais en péréquation sur les 25
meilleures années. Ce qui, selon la situation individuelle, signifie une baisse de
retraite de 20 à 40 % (une peccadille !).

      Le taux de cotisation augmenterait sous peu de 4 points… Ceci, bien sûr, est
présenté dans les réunions de « concertation » comme « non négociable » ! On mes...


mmSNCS-FSU12 octobre 2007

Dans la logique du « Pacte pour la recherche » et de la loi « Liberté et
responsabilité des universités », le CNRS est maintenant poignardé par le
gouvernement.

 La responsabilité scientifique des laboratoires retirée au CNRS

 Les chercheurs et les ITA placés sous l’autorité des présidents d’université

 Des emplois contractuels remplaçant des postes de titulaires

 Un contrôle étatique de la recherche par l’ANR, qui finance, et l’AERES, qui évalue

 Les crédits de base remplacés par des financements à court terme

 La recherche évaluée par des indicateurs

 Toute stratégie scientifique interdite au CNRS

A travers la mise à sac du CNRS, c’est toute la structure de notre système de
recherche qui est mise à mort.

Pour une recherche...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES