mai 2014 - SNCS

mmSNCS-FSU27 mai 2014

Motion générale

Le gouvernement s’enfonce dans une logique économique libérale qui mène à une politique de réduction du « coût du travail » au détriment des acquis sociaux et de la protection sociale, boucliers contre les inégalités, et ce sans relancer l’emploi. Le Pacte de responsabilité, présenté par Manuel Valls à l’Assemblée nationale, entraîne 30 milliards de baisse des cotisations sociales patronales. 50 milliards d’économie sont programmés sur les 3 prochaines années ce qui va renforcer la politique d’austérité et entraîner une nouvelle et inacceptable diminution des dépenses publiques.

S’agissant de la valeur du point d’indice de la fonction publique, le Premier ministre confirme la politique d’austérité salariale en affirmant sa volonté de maintenir son gel jusqu’en 2017. Cette situation amplifie la perte du pouvoir d’achat des fonctionnaires surtout des petites c...


VRS27 mai 2014

Le Congrès de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne tient à exprimer son inquiétude quant au projet de COMUE heSam Université tel qu’il se dessine.

Il dénonce l’opacité dans laquelle les discussions sur les statuts sont conduites ainsi que les exigences formulées, voire les pressions exercées, par le ministère et le rectorat. Ouverte par tradition à des coopérations avec d’autres établissements d’enseignement supérieur et de recherche, l’université Paris 1 attire l’attention du ministère sur l’impossibilité de construire, dans le calendrier imparti, des projets associant véritablement la communauté universitaire, sur la base d’objectifs pédagogiques et scientifiques élaborés collégialement et démocratiquement dans l’intérêt du service public d’enseignement supérieur et de recherche.

Votée à l’unanimité moins trois abstentions.


VRS23 mai 2014

Madame la Ministre,

Pour restaurer la confiance, la deuxième condition, Madame la Ministre, serait de reprendre de facto les choses telles qu’elles étaient à la fin des Assises ou au moment du rapport Le Déaut, car c’est après cela que tout a dérapé. Il convient donc de remettre les choses à plat pour négocier les initiatives à prendre.

1- S’agissant des formes de coopération entre établissements d’enseignement supérieur, dans le contexte d’oppositions virulentes qui existent entre les partisans de la fusion et ceux du statu quo, entre les défenseurs du retour aux anciennes Facultés et ceux qui souhaitent secondariser le premier cycle, entre les défenseurs des ComUE en passant par toutes les nuances des fédéralistes, deux impératifs auraient dû s’imposer au Ministère. Le premier aurait été de donner du temps au temps, afin de permettre à chaque site de trouver démocratiquement une voie majoritaire....


VRS23 mai 2014

Madame la Ministre,

Vous avez pu mesurer, peut-être avec étonnement, la grande déception voire le mécontentement qu’ont suscité jusqu’à présent vos actions et vos décisions. D’autant que vous savez bien sûr que les signataires de la pétition, qui conteste le bilan de votre action dans le cadre du précédent gouvernement, ne représentent en réalité qu’une fraction, probablement minoritaire, des déçus. Certes, nombre d’aspects fondamentaux de la politique de l’enseignement supérieur et de la recherche (ES-R), et non des moindres, vous ont été imposés, notamment la stagnation budgétaire, le maintien sans aucun redéploiement du CIR ou la confirmation des scandaleux programmes dits « d’excellence ». Il semble même que vous vous soyez battue, non sans courage, sur ces questions, sans toutefois vous être appuyée sur les scientifiques mais sur les lobbys du statut-quo, qui se déploient effrontément. Peut-...


mmSNCS-FSU22 mai 2014

Alors que le pouvoir d’achat des retraités baisse depuis des années, le gouvernement entend geler les pensions jusqu’en octobre 2015. C’est INACCEPTABLE !

Trop de retraités, et particulièrement des femmes, sont en dessous du
seuil de pauvreté.

Il annonce de nouvelles mesures « d’économies » que nous ne pouvons
accepter :

10 milliards « d’économies » pris sur l’assurance maladie, c’est une
régression évidente dans l’accès aux soins !

18 milliards « d’économies » sur le fonctionnement de l’Etat et 11
milliards pris sur les collectivités locales : c’est une nouvelle
régression des Services Publics, qui impactera l’ensemble de la société
(recul des services de proximité, des transports…)

Le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures d’économies à
l’encontre des retraités comme éléments du « pacte de respon...


mmSNCS-FSU16 mai 2014

A deux mois de l’échéance (22 juillet 2014) fixée par le ministère pour l’adoption des statuts de la COMUE heSam (Paris 1 et 14 établissements, CNAM, EDL, EFEO, EHESS, ENA, ENC, ENSAM, ENSCI-Les Ateliers, EPHE, ESCP Europe, FMSH, INED, INHA, INP), il est patent que celle-ci se trouve dans une situation de crise aiguë, voire de rupture. Cette situation impose à la présidence de l’université, aux directions des autres établissements de la COMUE et, au-delà, aux autorités de tutelle, de démontrer à tous qu’une telle structure garantirait l’avenir, l’identité et le développement de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Les regroupements prévus par la loi d’orientation du 22 juillet 2013 ne sont pour l’heure justifiés publiquement par le ministère que de deux manières : par la volonté de « simplifier » la carte nationale des établissements et, en particulier, de l’adapter à un cadre régional en cou...


Sophie Pochic15 mai 2014

La réunion syndicale de printemps du Comité de liaison de la section 36 avait quatre points principaux à son ordre du jour :

 le bilan de la session des recrutements CNRS 2014 en section 36

 la mobilisation pour l’emploi scientifique, en prévision du 11 juin

 la campagne SNCS contre la Prime d’Excellence Scientifique, dernières actualités

 un point sur Ribac-SHS : pourquoi des indicateurs sur l’activité des chercheurs ?

Le groupe de travail anti-PES du SNCS a essayé de trouver plusieurs moyens au printemps 2014 pour s’opposer à cette prime :

 action juridique contre la non-transparence de ce qui s’apparente à un concours (action juridique à la CADA, avec appel au Tribunal Administratif de Paris en janvier 2014) ;

 argumentaire sur l’augmentation des inégalités de rémunération femmes-hommes
générées ...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES