DERNIÈRE MINUTE

Mois : avril 2008

VRS30 avril 2008

Alors que le CNRS réfléchit à la création d’instituts et donc à la fin des départements scientifiques, des pressions de lobbys sectoriels internes ou externes à l’organisme agissent pour le découper en fonction de soi-disant intérêts disciplinaires qui ne sont en fait que des intérêts de « groupes ». Dans ce « cafouillage », le plus jeune des départements scientifiques du CNRS, « EDD : environnement et développement durable », risque de passer à la trappe ! Patrick Monfort, membre du bureau national du SNCS

mmSNCS-FSU7 avril 2008

Des missions essentielles Les établissements d’enseignement supérieur public et les organismes de recherche assument des missions indispensables. Elles s’inscrivent dans la durée et demandent de réelles libertés scientifiques. Elles exigent l’indépendance par rapport aux contraintes économiques immédiates et à l’étroite tutelle politique. Seul un service public fort est à même de le garantir. C’est un enjeu de société ! Un vrai constat Les universités ont assuré l’accès à des études longues et qualifiantes, une élévation et un élargissement de la maîtrise des connaissances. Avec des budgets notoirement insuffisants, le service public en France d’enseignement supérieur et de recherche a un rayonnement incontestable. Il subit une attaque convergente à travers l’ANR, le Pacte pour la Recherche, la loi LRU et le découpage des organismes. Un arsenal idéologique trompeur Le pouvoir politique dénigre ces acquis...

mmSNCS-FSU4 avril 2008
JP_Liautard.jpg

59 ans, docteur es-sciences de l’Université de Strasbourg, DRCE INSERM. J’ai assumé la fonction de secrétaire de section du SNCS à Montpellier. J’ai dirigé l’unité 431 de l’INSERM (Microbiologie et pathologie cellulaire infectieuse) pendant 14 ans et créé l’IFR E. Bataillon (Biologie cellulaire et processus infectieux) que j’ai animé pendant 4 ans. J’ai été membre élu du CS de la faculté de médecine (UM1), membre élu d’une commission (CSS 3), du CS ainsi que du Conseil d’Administration INSERM. Je suis membre nommé au CS Pathologie Animale de l’INRA. Je suis actuellement chercheur de base dans l’UMR5236.

mmSNCS-FSU3 avril 2008
Molino.jpg

48 ans, docteur en écologie et ingénieur agronome, chargé de recherche IRD à l’UMR AMAP « Botanique et bioinformatique de l’architecture des plantes » (Cirad-Cnrs-Inra-Ird-UM2). J’étudie la diversité spécifique et structurale des forêts tropicales humides, notamment amazoniennes. Je suis membre de la commission de spécialistes 67-68 de l’UM2.


Nous contacter

SNCS-FSU
Campus CNRS d’Ivry-sur-Seine
27 rue Paul Bert
94 200 Ivry-sur-Seine

Tel : +33 1 49 60 40 34


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES