Jean-Luc Mazet, auteur sur SNCS > Page 2 sur 3

Jean-Luc Mazet17 juin 2009

Le 10 juin 2009, réuni en session plénière (plus de 600 participants), le Comité national de la recherche scientifique a voté une série de textes marquant clairement la volonté de la communauté scientifique. Ces textes sont rapportés ci-dessous.Évaluation des chercheurs et suivi des unités de recherche par le Comité national de la recherche scientifiqueReplacer le laboratoire au cœur du dispositif de rechercheL’organisation du CNRSDéclarations du CN du 19 juin 2009


Jean-Luc Mazet12 juin 2009

Alors que la convocation du Comité technique paritaire de l’établissement devant délibérer sur la modification du décret de 1982 portant organisation et fonctionnement du CNRS a été expédiée le 3 juin 2009, la direction du CNRS et le ministère ont délibérément retardé l’envoi du texte de ce projet jusqu’à la fin de la réunion plénière du Comité national de la recherche scientifique, le 10 juin, à 18h. A la lecture du texte, on comprend pourquoi ils craignaient que le Comité national puisse réagir sur son contenu.

Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU, Patrick Monfort, élu SNCS au Conseil d’administration du CNRS, Jean-Marc Douillard, élu SNCS au Conseil scientifique du CNRS


Jean-Luc Mazet6 avril 2009

L’AERES a été créée par la loi dite « Pacte pour la recherche » en vue de la « rénovation du pilotage des politiques nationales » de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ses missions concernent trois secteurs :

 les établissements d’enseignement et de recherche (universités mais aussi écoles diverses et variées, publiques comme privées), ainsi que les institutions de recherche ;

 les laboratoires ;

 les formations et diplômes, les écoles doctorales.

En principe, l’agence ne s’occupe pas des individus, mais elle évalue leur « production ». Chacun de ces secteurs a ses missions, ses experts et ses procédures. Bien qu’officiellement indépendants, ils sont évidemment très liés. Par exemple, une petite université peut n’avoir qu’un seul laboratoire par grande discipline. Si ce labo est mal noté (C), il est probable que les futurs doctorants c...


Jean-Luc Mazet6 avril 2009

Le SNCS rappelle les raisons de sa totale hostilité à l’AERES et sa demande de revenir, pour les UMR, à l’évaluation par les instances représentatives existantes (Comité national, Commissions scientifiques spécialisées…), comme le permet la loi. Il trace les lignes d’une stratégie pour empêcher l’AERES d’obtenir la reconnaissance européenne qu’elle attend à l’automne.

Par Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU


Jean-Luc Mazet5 avril 2009

Sous prétexte de mettre en œuvre la loi LRU, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche impose au CNRS, des conditions qui visent à soumettre les laboratoires de recherche au pilotage de l’ANR. Dans la préparation du contrat d’objectif, la direction de l’organisme organise une gestion administrative de la recherche et le désengagement du CNRS de nombreuses équipes.
Par Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU


Jean-Luc Mazet5 avril 2009

Devant la gravité des menaces visant la recherche et l’enseignement
supérieur, les deux principales instances d’évaluation des chercheurs
et enseignants-chercheurs de notre pays, le Conseil d’administration
de la Conférence permanente du Conseil national des universités et
le C3N, qui réunit les responsables des 3 composantes du Comité
national de la recherche scientifique, ont adopté le 2 avril 2009 le
communiqué commun suivant :


Jean-Luc Mazet2 avril 2009

Par ses demi-vérités, ses omissions, ses contre-vérités et ses mensonges, Valérie Pécresse prend les scientifiques, les parlementaires, les journalistes (même si certains s’y prêtent) pour des crétins. Mais au-delà, par ses réponses aux questions des parlementaires, elle discrédite la fonction politique de représentant du peuple : elle ne répond pas, elle mord. Le SNCS ouvre sur son site une rubrique sélectionnant les réponses les plus scandaleuses de la ministre à une question orale, dont nous aurons connaissance.


Jean-Luc Mazet25 mars 2009

Malgré les avis répétés de toutes les instances scientifiques, malgré la consultation du C3N, malgré la réunion des délégués de laboratoires et celle des directeurs d’unité, malgré les propositions des syndicats, la direction poursuit imperturbablement sa route pour un CNRS rabougri, cassé, émietté, laissant les labos sous la dépendance étroite de l’ANR(Agence nationale de la recherche) et de L’AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur). En bloquant le conseil d’administration du CNRS, le 26 mars, à 8H30, forçons à la négociation !

Par Henri-Edouard Audier, membre du BN du SNCS-FSU



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES