Mois : mars 2014

mmSNCS-FSU10 mars 2014

Le SNCS rappelle fermement sa totale opposition à la prime dite « d’excellence » scientifique (PES), prime opaque et au mode de distribution critiquable, qui augmente les inégalités de rémunérations femmes-hommes. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’imbroglio juridique créé par la non-parution du nouveau décret qui doit supprimer la PES pour réinstaurer la PEDR – prime d’encadrement doctoral et de recherche – (modifiant le décret 2009-851 du 8 juillet 2009) est un argument supplémentaire pour exiger la suspension de la campagne d’attribution de la PES au titre de l’année 2014, dans tous les EPST et en particulier au CNRS où elle vient de commencer. Les statistiques sont accablantes : comme le révèle le Bilan social du CNRS, les lauréats de la PES ne sont qu’à 23% des femmes, dans un établissement qui comporte 33% de chercheuses … À l’Inserm c’est encore pire : pour 2012 l’écart atteint 14 points, avec 33 % de...

mmSNCS-FSU7 mars 2014

par Henri Audier C’est ainsi que dans son remarquable rapport, le député socialiste Emeric Bréhier considère le doctorat. Dans cette quatrième partie, nous nous en tiendrons pour l’essentiel à ce rapport et à ses propositions. Même si l’auteur a des réticences sur certaines d’entre elles, nous devons être attentifs aux dires d’un élu qui manifeste sa sympathie et son soutien au doctorants et à l’ES-R. En effet, ses propositions s’inscrivent dans un constat grave : « Par rapport à cet environnement mondial à forte croissance, la France devrait connaître, à moyen terme, une baisse du nombre des doctorats délivrés. C’est en tout cas l’analyse de la sous-direction des études statistiques du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui a estimé, en 2012, que si les effectifs de l’enseignement supérieur pourraient augmenter de 8,7 % entre 2012 et 2021, ceux en doctorat diminueraient de 2,1 %. » 1- « La France ne valorise...

mmSNCS-FSU6 mars 2014

Le quotidien Le Monde consacrait, le 19 février dernier, sous le titre Chercheurs sous pression, une double page au malaise des laboratoires. Ce dossier faisait suite à un communiqué du SNTRS-CGT sur la souffrance au travail au CNRS. Ce communiqué, bien qu’extrapolant à partir d’événements dramatiques dont toutes les causes ne sont pas connues, avait eu le mérite de poser la question. Malheureusement l’attention des médias ne semble pas être allée jusqu’aux recommandations finales du communiqué syndical. Celui-ci concluait en effet : « Il est temps de s’attaquer aux causes des risques psychosociaux et non à leurs seuls symptômes ». Hélas la conclusion des journalistes se perd dans des considérations tarte-à-la-crème sur la « compétition scientifique mondialisée », la nécessaire formation des responsables d’unités au « management » (sic) et le fait que « comme pour la recherche » (un comble … ), « trouver les bons remèdes demande ...


Nous contacter

SNCS-FSU
Campus CNRS d’Ivry-sur-Seine
27 rue Paul Bert
94 200 Ivry-sur-Seine

Tel : +33 1 49 60 40 34


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES