mai 2010 - SNCS

VRS28 mai 2010

Le mardi 1 juin, au moment où le gouvernement annonce la rigueur pour tous les salariés, aggrave la pénurie pour le service public d’enseignement supérieur et de recherche et confirme des suppressions d’emploi dans l’ensemble de la Fonction Publique, Valérie Pécresse présente officiellement l’opération Grand Emprunt, au Ministère, au lieu de la Sorbonne comme annoncé précédemment.

Le grand emprunt n’empêchera pas la rigueur ni les suppressions d’emplois dans la recherche publique et l’enseignement supérieur. La baisse générale des crédits de fonctionnement servira à payer les intérêts du grand emprunt. Le Grand Emprunt accélérera le développement d’un inacceptable système universitaire à deux vitesses. Mais même les universités qui bénéficieront des financements du grand emprunt seront fragilisées par l’obligation de passer par des partenari...


mmSNCS-FSU25 mai 2010
graph2.png

Les données des « Principaux indicateurs de la science et de la technologie » de l’OCDE, le dernier fascicule notamment (2009/2), montrent (i) que le volume de la recherche des entreprises stagne en France depuis une décennie, (ii) que la France EST LE SEUL PAYS dans ce cas, (iii) qu’en conséquence, le Crédit d’impôt n’a aucun effet d’entraînement sur le volume de recherche des entreprises. C’est la faillite d’un système, le plus onéreux du monde pour l’Etat, mais qui s’avère minablement inefficace. Les milliards dépensés en pure perte ont été soustraits à la recherche publique qui, de ce fait, a stagné en volume depuis 2002.


mmSNCS-FSU25 mai 2010
image0023.png

Contrairement à V. Pécresse, l’OCDE n’a détecté aucun accroissement des moyens de la recherche publique (en un graphique)

Le graphique ci-dessous, tiré des « principaux indicateurs de la science et de la technologie » de l’OCDE, montre que les moyens de la recherche publique française ont stagné, sinon baissé depuis 2002 et notamment entre 2007 ou 2008. Contrairement à tous les autres pays.

Seules les dépenses réelles sont enregistrées par l’OCDE
Pour chaque pays, l’OCDE publie les « dépenses » réelles des établissements d’où que viennent leurs ressources (financements propres, agences, étranger). De ce fait, les mensonges et omissions du pouvoir en place sur les « fantastiques augmentations » des moyens, tout particulièrement de Valérie Pécresse, médaille d’or, sont facilement détectés. L’OCDE distingue l...


mmSNCS-FSU25 mai 2010

Retraites:

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/05/24/retraites-cafouillage-gouvernemental-sur-la-retraite-a-60-ans_1362104_823448.html#ens_id=1305816
Jusqu’ici plutôt adroit dans ses annonces, le gouvernement a-t-il commis des
bévues dans son message sur les retraites ? La question se pose après les
déclarations de Christian Estrosi, dimanche, au Grand Jury RTL-LCI-*Le
Figaro*. Alors que les ministres s’escriment à expliquer que la concertation
est toujours en cours sur les pistes de la réforme, le ministre de
l’industrie a en effet lâché : * »On s’oriente vers une augmentation de l’âge
de la retraite qui devrait dépasser les 60 ans ». **


mmSNCS-FSU25 mai 2010

Éducation:

http://www.humanite.fr/2010-05-21_Societe_Formation-des-maitres-la-FSU-alerte
Lâcher de ballons, pique-niques citoyens, débats, conférences de presse…
L’ensemble des syndicats enseignants de la FSU, ainsi que l’Unef ont
organisé hier une journée nationale d’action pour dénoncer le « grand
n’importe quoi » de la réforme de la formation des maîtres, et réclamer son
abandon.

http://www.midilibre.com/articles/2010/05/22/FRANCE-MONDE-ML-34-000-postes-perdus-dans-la-fonction-publique-1238715.php5
Quant à Bernadette Groison (FSU), elle fustige de son côté un *« très
mauvais calcul du gouver...



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES