DERNIÈRE MINUTE

Mois : juillet 2012

mmSNCS-FSU23 juillet 2012

Christophe Blondel, trésorier national du SNCS-FSU L’AERES a enfin rendu son rapport sur le CNRS. La composition du comité de visite dépêché rue Michel-Ange nous avait, d’entrée, fait redouter le pire (cf. SNCS-Hebdo 11 n°21). Nous avions hélas raison : le rapport de l’AERES n’est, au final, qu’un pudding de statistiques mal digérées et de considérations abstraites sur la gouvernance, la structuration et la « stratégie ». La réponse du président Fuchs, si elle met bien l’AERES face à quelques-unes de ses plus flagrantes contradictions, reste cependant sur le plan de la gouvernance, de la structuration et de la « stratégie » … Les grands oubliés, dans ce duel à base d’arguments « managériaux », sont tout bonnement le personnel et les résultats de l’activité scientifique de l’établissement. Que valent ces chicanes sur la « stratégie » de la part de censeurs qui refusent de prendre en consid...

mmSNCS-FSU9 juillet 2012

Version pdf Comité technique du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche du 5 juillet 2012 Déclaration liminaire de la FSU Déclaration lue par les représentants de la FSU (SNCS, SNESUP, SNASUB, SNICS) au Comité technique du MESR ouvert par madame la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche le 5 juillet 2012. Ce comité technique ministériel s’ouvre dans une situation très paradoxale. Le changement de majorité parlementaire qui a suivi l’élection de M. François Hollande à la présidence de la République pouvait nous laisser espérer qu’une politique gouvernementale responsable et respectueuse des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche allait rapidement remplacer la politique destructrice poursuivie pendant des années par le gouvernement de M. Fillon. Des mesures immédiates essentielles peuvent être prises, avec une urgence proportionnée à la précipitation avec laquelle Mme ...

mmSNCS-FSU4 juillet 2012

Patrick Monfort, Secrétaire général du SNCS-FSU Les précaires sont nombreux dans la recherche et l’enseignement supérieur : plus de 40 000, environ 10 000 au CNRS, soit un tiers des effectifs de l’organisme. Le SNCS et l’ensemble des organisations syndicales dénoncent cette situation depuis l’enquête qu’elles ont organisée en 2009. L’existence de l’ANR est la cause principale de l’explosion de la précarité. Parce que sa finalité est d’institutionnaliser la recherche sur projet, l’ANR est, par définition, une usine à précaires. Aujourd’hui une partie d’entre eux se voit refuser la reconduction de leur CDD par les établissements gestionnaires. Il est temps d’arrêter le désastre annoncé. Le SNCS exige la suppression de l’ANR et le transfert de son budget vers les établissements de recherche afin de créer les emplois correspondants de titulaires de la fonction publique d’Ét...


Nous contacter

SNCS-FSU
Campus CNRS d’Ivry-sur-Seine
27 rue Paul Bert
94 200 Ivry-sur-Seine

Tel : +33 1 49 60 40 34


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES