SNCS-Info N°13-07 du 19 février 2013

mmSNCS-FSU19 février 2013



SNCS-INFO N°13-07 du 19 février 2013






Logo SNCS-FSU

Publication
:
   


VRS
391
« Transition énergétique »

VRS
390
« Très grandes infrastructures de recherche :
défis et
enjeux  »

VRS
389
« Sciences & Cultures  »

VRS
388
« Environnement et démocratie : des
scientifiques
s’engagent  »

Actualités (voir
le site du SNCS-FSU
)

SNCS HEBDO 13 N°3 : Mais où sont
donc
passés les rapports de Vincent Berger et de Jean-Yves Le
Déaut ?

« Le
projet de loi que prépare la ministre de
l’enseignement supérieur et de
la recherche est une immense déception. Il apparaît,
en l’état, comme
un simple replâtrage, cantonné au périmètre de la loi
LRU, du système
pécressien. Certains assurent même que c’est pire que
du Pécresse. De
notre point de vue, le plus grave est moins ce que le
projet contient
que ce qu’il a carrément oublié.
Qu’a-t-on donc en effet retenu du rapport des Assises
de l’enseignement
supérieur et de la recherche ? Où est donc passé le
rapport du député
Jean-Yves Le Déaut ? On a senti, dans les jours qui
suivirent la
parution de ces rapports de la part du gouvernement
comme un silence
gêné. Oh là, là, il allait falloir vraiment ravaler
tout notre système
d’ESR …
Aujourd’hui le gouvernement table sur la lassitude
générale et le
Leitmotiv de la rigueur pour nous faire oublier
l’espoir qui était,
malgré tout, apparu à l’automne dernier. Il se trompe.
Nous voulons une
vraie réforme de l’ESR, selon les vœux de la
communauté scientifique,
et nous allons le rappeler.
»  

LIRE
la
suite ICI

Pour une
amélioration
des salaires et des carrières

Contre
la
prime dite « d’excellence scientifique »

A
l’initiative de jeunes chercheur.e.s des sections 36 et
40 du CNRS, une
nouvelle campagne de mobilisation s’ouvre au sein du
CNRS contre la
Prime d’Excellence Scientifique (PES) et pour la
revalorisation des
salaires et des carrières.

Deux voies de mobilisation sont prévues à cet effet :

1) Une lettre individuelle de refus de candidater à la
PES, que chaque
chercheur.e CNRS peut adresser aux instances dirigeantes
du CNRS et à
la ministre de l’enseignement supérieur et de la
recherche (les
coordonnées figurent dans le modèle de lettre).

2) Une pétition collective dénonçant les principes de la
PES et
réclamant qu’elle soit réaffectée à une revalorisation
juste et
transparente des salaires et carrières des
chercheur.e.s.

Vous
pouvez
signer la pétition et télécharger la lettre
individuelle ici

N’hésitez pas à diffuser très largement cet appel
(soutenu par le SNCS)
auprès de vos collègues chercheur.e.s de toutes
disciplines. Cette
mobilisation est pour l’instant circonscrite au
périmètre des
chercheur.e.s du CNRS. Nous espérons qu’elle sera
reprise et relayée
par nos collègues enseignant.e.s-chercheur.e.s.

Le collectif anti-PES 2013.

Autres actualités (voir
le site du SNCS-FSU
)

SNCS HEBDO 13 N°2 : Saclay parc
national
des éléphants blancs

« Tel le canard qui continue
à courir après
qu’on lui a coupé la tête, le grand projet sarkozyen
du plateau de
Saclay, à la stupéfaction générale, poursuit sur sa
lancée. Défaite
électorale de son thuriféraire, réduction à trois
stations du grand
métro périphérique qui devait en être le cordon
ombilical, rejet
général du pilotage par le haut (caractéristique du
projet) par les
personnels concernés, abolition promise du statut
d’établissement
public de coopération scientifique (qui devait en être
le cadre), rien
n’y fait : le quarteron qui pilote le projet
persévère. Bientôt
peut-être verrons-nous, rassemblées dans les mêmes
deux kilomètres
carrés, Centrale, Supélec, Supoptique, l’X, l’ENSAE,
toutes écoles
d’ingénieurs qui, sans doute, souffraient d’un
isolement indigne et se
sentiront enfin « entre soi ».
A l’heure de la rigueur, alors que les laboratoires
grappillent
péniblement, pour survivre, quelques dizaines de k€
ici ou là, l’Etat
s’apprête à engloutir des milliards dans des
déménagements
inessentiels. Celui de l’INRA, qui vient d’investir
des dizaines de
millions d’euros à Grignon, serait un modèle de
gaspillage. On ne
connaît que trop bien le goût des politiques pour les
inaugurations…
Ainsi aurons-nous bientôt à Saclay, si le gouvernement
ne revient pas à
la raison, un magnifique troupeau d’éléphants blancs.
»

LIRE
la
suite ICI


La lettre du SNCS-FSU





Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES