DERNIÈRE MINUTE

mars 2011 - SNCS

mmSNCS-FSU30 mars 2011


Supérieur :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/03/25/une-convention-signee-avec-la-catho-de-l.shtml
Une convention signée avec la Catho de Lille attaquée en justice
Soutenus par le Snesup, syndicat des enseignants du supérieur, et la FSU, ils assignent le président de l’université d’Artois devant le tribunal administratif de Lille pour « excès de pouvoir », en
dénonçant « l’illégalité » de l’accord signé avec la Catho.

http://humanite.fr/24_03_2011-fac-les-cabinets-de-conseil-prosp%C3%A8rent-468542
Fac : les cabinets de conseil prospèrent


mmSNCS-FSU29 mars 2011




SNCS-INFO DU 29 MARS 2011


.p_memo text-align: left; margin-top: 0px; margin-left: -3px; font-family: Arial,Helvetica,sans-serif; font-size: 9pt; font-weight: bold; margin-bottom: 4px; .renforcer_rouge color: #cc001a; p text-align: justify; font-family: Arial,Helvetica,sans-serif; font-size: 9pt; font-weight: bold; margin-top: 0px; margin-bottom: 0px; h3 font-family: Arial,Helvetica,sans-serif; font-size: 13pt; font-weight: bold...

mmSNCS-FSU29 mars 2011

La Révision générale des politiques publiques (RGPP) initiée il y a trois ans, est à la fois l’argument et l’outil de la destruction des services publics. Sous prétexte de modernisation et de simplification, le gouvernement décortique sur la base d’indicateurs d’efficience le fonctionnement de la Fonction publique. Dissimulée derrière des arguments « objectifs », à seule fin déclarée d’optimiser les « fonctions supports » de l’État, la manœuvre vise surtout à mutualiser les services pour diminuer les dépenses. Cette politique conduit mécaniquement à réduire les emplois statutaires des trois fonctions publiques d’Etat, territoriale et hospitalière. En initiant le processus, le gouvernement a jeté aux orties sa promesse de ne pas supprimer d’emplois dans l’enseignement supérieur et la recherche. Dans les organismes de recherche, c&rsquo...


mmSNCS-FSU24 mars 2011


Supérieur :

http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/03/23/le-choix-d-un-metier-ne-devrait-pas-etre-fixe-avant-bac-3_1496673_1473696.html
Entretien avec Jean-Charles Pomerol, président de l’UPMC-Université Pierre et Marie Curie
« Le choix d’un métier ne devrait pas être fixé avant bac +3 »

http://www.educpros.fr/detail-article/h/27c73a0f30/a/prof-un-metier-interessant-mais-trop-difficile.html
Prof : un métier intéressant mais… trop difficile ?
Le métier de prof attire-t-il encore les jeunes ? La question a été posée, indirectement, à un panel de 500 étudi...


mmSNCS-FSU23 mars 2011


A Mesdames et Messieurs les Journalistes

Un gaspillage indécent…

Alcimed, Bearing Point, Deloitte, Erdyn, Inéum… Ces noms, il y a encore quatre ans, étaient inconnus du milieu universitaire. Ces cabinets de conseil, en facturant grassement des prestations de service, du conseil en GRH « LRU » à l’élaboration des dossiers répondant aux appels d’offres du « plan Campus » et du « Grand Emprunt » (équipEX, labEX, IDEX), ont englouti des sommes faramineuses. L’endogamie apparente des rédacteurs tant des appels d’offre que des réponses ne fait plus mystère… mise à part leur rétribution par le MESR et les établissements.

L’urgence que le gouvernement a imposée aux établissements, en faisant travailler dans la précipitation la communauté universitaire déjà surchargée, les a encouragés -avec l’appui du Mi...


mmSNCS-FSU23 mars 2011


La mise en place de la RGPP dans les organismes de recherche se concrétise. L’audit du CNRS, pour une première partie des fonctions administratives, sera fini en juin. Les décisions, qui seront prises par un comité présidé par Sarkozy ou Fillon, sont annoncées pour septembre octobre 2011. Après les délégations, 40 laboratoires test vont être visités par les inspecteurs de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche (l’IGAENR). Des premières présentations ont lieu en délégation.

L’exemple de l’INRA permet de mieux comprendre les objectifs réels de l’audit RGPP. Avec près de 3 mois d’avance sur le CNRS, le rapport final de l’audit des fonctions support a été présenté, le 11 mars, au CTP de l’INRA. L’ensemble des organisations syndicales de l’INRA a voté une motion qui appelle à r...


mmSNCS-FSU23 mars 2011


Comme le souligne l’article ci-dessous du Monde : « L’autonomie des universités et le grand emprunt ont accéléré le recours aux cabinets de conseil. Ils y sont presque tous ». Les trois articles qui suivent montrent que cette intervention n’est pas neutre et qu’elle conduit à s’inscrire toujours plus dans la RGPP, les Initiatives d’excellence et, au-delà dans la politique gouvernementale.

Quels sont les cinq cabinets-conseils qui vont gagner aux Initiatives d’excellence (Idex) ?

Par Henri Audier (Blog HA, Educpros, 15 mars 2011)

(…) Il suffit de lire les réponses à l’appel d’offre gouvernemental [pour les Idex] pour se rendre compte, du fait de leur présentation, de leur langage, de la façon narcissique de se décrire, du gargarisme omniprésent sur l’excellence, de l...


mmSNCS-FSU22 mars 2011


L’article ci-dessous a été publié sur mon blog le 17 mars matin, date théorique de l’annonce des résultats des Labex. Dans la soirée, Ricol, commissaire au Grand emprunt, donnait un entretien à L’AEF où il affirmait : » Je ne fais rien qui ne soit validé par le président du jury ». Tous les éléments parus depuis confirment que les résultats du jury ont été tripatouillés et que pour calmer le jeu, le gouvernement a décidé d’augmenter d’une bonne vingtaine le nombre des gagnants et de remonter l’Ecole d’économie de Toulouse de la troisième classe (« C ») à la troisième place. Mais c’est en fait le « comité (gouvernemental) de pilotage » qui a refait le travail. Comme pour les Idex. Pardon, on anticipe.

La grande patouille des Labex
Par Henri Audier



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES