VRS n°369 06/2007

VRS28 juin 2007

Dossier : Chine : retards, rattrapages et dépassements


L’édito de Jean-Luc Mazet, secrétaire général du SNCS-FSU : L’enjeu de l’année 2007

Cette année 2007, la question de l’enseignement supérieur a émergé comme un véritable enjeu de société, élargissant le débat sur la recherche de l’année 2004. Elle résulte de la contradiction majeure entre le mouvement de démocratisation, initié par la loi Edgar Faure de novembre 1968, et des moyens restés largement orientés vers la reproduction d’une élite sociale. L’Université a ainsi de plus en plus de difficultés à répondre à l’immense aspiration de connaissance de la société et à la nécessité de former les cadres dont nous avons besoin.

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, s’est saisi du problème pour préparer, dans l’urgence et en première priorité, une réforme de l’Université reposant sur une vision étroitement utilitariste de la connaissance. Pour lui, l’État ne doit pas financer des formations qui n’ont pas de valeur sur le marché du travail. Une loi de « gouvernance et d’autonomie des universités » devrait être votée au début de l’été. Alors que la formation d’un chercheur ou d’un enseignant-chercheur demande neuf à dix ans, cette vision à court terme ne peut répondre aux besoins de la société.
L’expérience a prouvé que les grandes périodes de croissance de l’Université et de la recherche ont été précédées de forums de grande ampleur. Le colloque de Caen, en 1956, et le colloque de la recherche et de la technologie, en 1982, ont préparé deux décennies de croissance de la recherche. L’enseignement supérieur n’a pas connu de grand débat depuis ceux de Mai 1968, à l’origine de la loi Edgar Faure. Il est naturel que la nécessité d’une évolution se fasse sentir.
Des propositions existent, certaines sont convergentes, d’autres incompatibles. Il est urgent d’en débattre dans un forum ouvert rassemblant tous les acteurs impliqués dans l’enseignement supérieur et la recherche. C’est le sens de l’organisation des assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui seront lancées dès le 2 juillet 2007, à l’initiative de plusieurs syndicats, associations et institutions.

Le gouvernement, semblant craindre les conclusions d’un tel colloque, a annoncé la mise en place de cinq « groupes de travail » devant faire suite au vote de la loi, pour mettre en œuvre des mesures complémentaires. Les thèmes de ces groupes sont définis sur la base de textes en préparation et ne permettront pas une approche globale des problèmes de l’enseignement supérieur. Il est donc indispensable de faire vivre les assises en préparation.VRS 369



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES