Les désastres d’excellence du Grand emprunt : Bretagne-Pays de Loire (08/12/2010)

mmSNCS-FSU8 décembre 2010


Motion du CA de l’Université du Maine au Mans du 2 décembre 2010 au
sujet du projet Initiative d’Excellence Bretagne – Pays de la Loire

Le CA de l’Université du Maine réuni le 2 décembre 2010 dénonce les
dérives liées à la mise en oeuvre de la course à « l’excellence »
impulsée par les appels à projets du grand emprunt, en particulier
l’action « Initiatives d’Excellence » (Idex) dont l’objectif est de
concentrer les moyens de la recherche et de l’enseignement supérieur
sur 5 à 10 sites universitaires à « visibilité internationale » avec
la transformation simultanée de la majorité des autres Universités en
« Pôles Universitaires de Proximité », limités à la
professionnalisation au niveau licence..

Le projet « Initiative d’Excellence » Bretagne – Pays de la Loire
engage une restructuration en profondeur du paysage universitaire du
grand ouest en définissant, sans objectif scientifique précis et en
ayant consulté que très tardivement les organismes de recherche
partenaires, un « périmètre d’excellence » uniquement dicté par les
notations controversées de l’AERES.

Cette Initiative d’Excellence en construction, renforce une politique
fondée sur la mise en concurrence des pôles universitaires, des
établissements, des laboratoires, des équipes et des personnels et va
nuire à la bonne réalisation de nos missions de Service Public. Ainsi
l’Initiative d’Excellence ‘Bretagne – Pays de la Loire’ à travers la
sélection de certains projets -Equipex /Labex/IHU/IRT/IEED/SATT (1),
élaborées dans la plus grande précipitation, en raison du calendrier
infernal imposé par le ministère, va profondément bouleverser, et
pour longtemps, la structure de l’Enseignement Supérieur et de la
Recherche du grand ouest. Ce projet fait le choix délibéré de
centraliser sur l’axe Nantes-Rennes l’enseignement supérieur, la
recherche et l’innovation des Régions Bretagne et Pays de la Loire.
Cette initiative exclut des disciplines entières comme les sciences
humaines et sociales et plusieurs centres universitaires dont ceux du
Mans, de Laval, d’Angers, de Brest et de Bretagne sud. Le CA de
l’Université du Maine dénonce cette construction qui fait du PRES
régional L’UNAM un établissement mort-né. Les promoteurs de ce projet
contournent les conseils centraux du PRES et des établissements
partenaires ainsi que toutes les instances scientifiques des
organismes de recherche et des Universités, pourtant représentatives
de notre communauté. Ainsi, nombreux sont les enseignants,
enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels techniques et
administratifs, doctorants et post-doctorants qui n’ont même pas été
informés des projets concernant leurs laboratoires.

La construction d’une politique de la recherche et de l’enseignement
supérieur dans le grand ouest ne pourra se faire sans que soient
garantis la pluralité des disciplines et le bon aménagement du
territoire dans un cadre de gouvernance et de gestion démocratiques
et représentatifs. Le CA de l’Université du Maine ne soutiendra un
tel projet qu’à la condition expresse que ces principes soient
publiquement actés par l’ensemble des acteurs engagés. Le CA de
l’université du Maine souhaite que la direction de l’Université mette
tout en oeuvre pour que les principes de démocratie, de transparence,
d’aménagement équilibré des territoires, de respect de toutes les
disciplines et de coopération entre établissements prévalent dans le
projet d’Initiative d’Excellence. Il invite les CA des autres
Universités des deux Régions à débattre et prendre position sur le
projet d’Initiative d’Excellence Bretagne – Pays de la Loire et les
responsables politiques et les élus des collectivités à se saisir du
dossier. Le CA mandate la direction de l’Université à explorer toutes
les voies possibles permettant d’aller dans ce sens afin de
construire un espace de l’enseignement supérieur et de la recherche
dans le grand ouest conforme aux principes ci-dessus énoncés,
favorisant une approche multi-polaire et en réseau se nourrissant de
la diversité scientifique de nos territoires.

(1) : Equipex : équipement d’excellence – Labex : laboratoire
d’excellence – Idex : initiatives d’excellence – IHU : Institut
Hospitalo-Universitaire – IRT : Institut de Recherche Technologique –
IEED : Instituts d’excellence énergies décarbonées – SATT : société
d’accélération de transfert technologique

Motion adoptée à l’Unanimité



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES