VRS n°346 03/2002

VRS1 mars 2002

Dossier : OGM


L’édito de Brigitte Chamak, membre du bureau national du SNCS-FSU : OGM, un débat nécessaire

À quoi servent les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) ? Qui en a besoin ? Leurs bénéfices sont-ils avérés, leurs risques bien évalués ? Un dialogue de sourds persiste entre ceux qui veulent convaincre de l’utilité des OGM et ceux qui n’acceptent pas de prendre des risques avec des végétaux modifiés dont l’intérêt agronomique ou alimentaire n’est pas démontré.

Cette controverse divise les citoyens mais aussi les chercheurs. L’évaluation par des experts ne semble pas suffisante, les implications sociales et économiques sont également à prendre en compte.

Le SNCS a engagé le débat au sein de la communauté des chercheurs mais a également demandé à la Confédération paysanne de présenter ses arguments pour que chacun puisse s’interroger et prendre conscience de l’ampleur des questions posées par la dissémination des OGM.

Des éléments informatifs sur la gestion politique des incertitudes, le système français d’évaluation des risques associés au génie génétique et le régime juridique spécifique aux OGM au niveau européen sont exposés par Laurent Dianoux. Yves Meyer et Gérard Chaouat présentent des arguments plutôt favorables aux plantes transgéniques tandis que Jacques Testart et Brigitte Chamak émettent de sérieuses réserves à leur sujet.

Au-delà des arguments des uns et des autres, l’ensemble des articles présentés dans cette VRS spéciale OGM ouvre un champ d’analyse suffisamment large pour permettre de mieux appréhender l’ensemble des questions que soulève l’introduction des OGM.VRS n°346



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES