Le financement de la recherche publique en 2018 : analyse et propositions du SNCS-FSU

vendredi 22 juin 2018
par  SNCS

Le financement de la recherche publique se trouve à un point critique avec un effort de recherche de la France qui stagne depuis 2000 et, à l’intérieur de ce budget, un déséquilibre extrême en faveur du financement par appels à projets qui met en danger la recherche de base et le progrès des connaissances. Le SNCS-FSU a constamment alerté la communauté scientifique, les citoyens et la classe politique de cette situation de crise vécue au quotidien par les personnels de la recherche dans les laboratoires. Quatre semaines après son lancement le 23 mai 2018, la consultation citoyenne (1) organisée par la mission d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale confirme ce message relayé par le SNCS-FSU. Parmi les « scientifiques qui sont sur le terrain » (2) et qui ont répondu au questionnaire (1), 74,5% disent qu’« il faut accorder une priorité au financement récurrent » contre seulement 2,4% qu’« il faut accorder une priorité au financement sur projet », soit un rapport de 30. Par ailleurs, 23,1% répondent que « le financement sur projet doit être privilégié si les budgets dédiés sont suffisants pour garantir un haut taux de succès des projets », c’est-à-dire presque 10 fois plus que les 2,4% précédents, ce qui montre la faiblesse criante du niveau du financement de la recherche publique.

Cette demande des personnels de la recherche « qui sont sur le terrain » (2) est en complète contradiction avec la politique menée par les gouvernements successifs, le ministère et la majorité des présidents d’établissements. Ceux-ci, pour ne pas voir la réalité du terrain, s’abritent, consciemment ou inconsciemment, derrière les difficultés qu’éprouve le ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) à quantifier de façon consolidée la part des dotations récurrentes de fonctionnement versées aux laboratoires par leurs tutelles par rapport au financement par appels à projets (AAP).

Le SNCS-FSU présente une analyse du financement de la recherche publique à travers son financement global et sa répartition entre dotations récurrentes et appels à projets. Cette analyse s’appuie notamment sur une estimation du financement du fonctionnement des laboratoires de recherche et s’accompagne de propositions du SNCS-FSU.

1 L’état du budget de la recherche publique en 2018

1.1 Le décrochage par rapport aux principaux partenaires
1.2 La baisse de l’emploi scientifique titulaire dans la recherche publique
1.3 Les rémunérations et les conditions de travail des personnels
1.4 L’échec de l’aide à la R&D privée et la place de l’innovation dans la recherche publique

2 Le financement déséquilibré des laboratoires entre dotations récurrentes et appels à projets

2.1 Les conséquences dramatiques sur la précarité et la recherche de base
2.2 L’expérience des « scientifiques qui sont sur le terrain »
2.3 L’estimation du financement des laboratoires : plus de 65% de la recherche publique pilotée par les appels à projets
2.4 L’exemple emblématique des jeunes chercheurs recrutés

3 Références

Lire la suite dans le pdf

PDF - 242.8 ko
Le financement de la recherche publique en 2018

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko