DERNIÈRE MINUTE

Pourquoi une fonction publique de l’enseignement supérieur et de la recherche ?

Titre :

Description:

Pourquoi une fonction publique de l’enseignement supérieur et de la recherche ?

VRS n°408
Parution
04/2017
Numéro
408
Lire la VRS

édito

par Chantal Pacteau

Pourquoi une fonction publique de l’Enseignement supérieur et de la recherche ?

En ces temps de « fonctionnaire-bashing 1 » et de période électorale, où des candidats déclarent cyniquement vouloir supprimer 500 000 postes de fonctionnaires ou questionnent la pertinence du statut public de certaines fonctions, il nous est apparu essentiel de rappeler la longue histoire de la fonction publique, sa cohérence, sa diversité et son adaptabilité au service de l’intérêt général. Notre service public de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) s’inscrit dans le chemin du vivre ensemble – toujours en devenir – que s’est choisi notre pays, tout en s’en nourrissant : climat culturel riche et toujours respecté, accès à des services publics de qualité, liberté d’expression…

Etre fonctionnaire dans l’ESR, c’est se libérer de l’angoisse du lendemain, quand l’obsession est de trouver le prochain contrat à durée incertaine. C’est se permettre le temps long pour comprendre, découvrir, créer, transmettre. C’est avoir la garantie des « libertés académiques » qui constituent l’assurance la plus solide contre les pressions du monde politique, les intérêts des milieux d’affaires et des lobbies de toutes sortes…

Ces beaux principes ne sauraient faire oublier un financement de la recherche trop faible, un état souvent lamentable des locaux universitaires ou encore un déclassement salarial qui sera insuffisamment enrayé par les récentes mesures de déblocage et revalorisation de carrières. Ils ne peuvent non plus faire oublier une orientation managériale des politiques de l’enseignement supérieur et de la recherche qui menace les conditions de création et de pensée libre.

En marchant le 22 avril, le monde académique dans son ensemble – ses personnels et ses représentants – rappellera que soutenir les scientifiques des Etats-Unis, « c’est soutenir la liberté de la recherche partout dans le monde et permettre à la communauté scientifique de jouer pleinement son rôle dans la société 2 », et que c’est la préserver des expérimentations obscurantistes du laboratoire à ciel ouvert qu’a inauguré la présidence Trump aux USA. C’est aussi répéter encore et encore que « les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des nations 3 ».

La Marche rassemblera toutes les citoyennes et tous les citoyens qui « estiment que, dans notre démocratie, la reconnaissance de la démarche scientifique fondée sur la collecte, la vérification, et l’analyse rationnelle de faits et la garantie de son indépendance vis-à-vis des pouvoirs en place sont des enjeux essentiels. Cette grande manifestation aura lieu la veille du premier tour de la présidentielle. C’est une formidable opportunité de montrer que sciences et démocratie forment un couple inséparable 4


1 http://www.fsu-cese.fr/la-fonction-publique-a-de-lavenir/
2 http://sncs.fr/Le-SNCS-appelle-a-la-marche-pour
3 http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4891.htm
4 http://www.marchepourlessciences.fr/a-propos/pourquoi-marcher/


Lire la VRS

Nous contacter

SNCS-FSU
Campus CNRS d’Ivry-sur-Seine
27 rue Paul Bert
94 200 Ivry-sur-Seine

Tel : +33 1 49 60 40 34


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES

265
Aller au contenu principal