13 Décembre 2011 – Plan d’austérité au CNRS – journée d’action

midi-pyrenees12 décembre 2011

Journée d’action nationale le 13 Décembre:

 AG d’Information et de discussion sur la Rigueur et la RGPP au CNRS 9h00 Salle de la Rotonde à la Délégation Régionale du CNRS

 Manifestation à 11h00 Place Jeanne d’Arc

Plan d’austérité au CNRS

Malgré les discours rassurants de notre hiérarchie, l’austérité et la baisse des crédits atteint, après les autres services publics, la recherche et l’enseignement supérieur.

Le budget 2012 sera au CNRS, comme ailleurs, un budget de rigueur :

 Baisse des crédits du CAES de 2,5%, une première depuis la création de celui-ci en 1957

 Baisse du budget de la Formation Permanente de 15%

 Baisse de la dotation de base des laboratoires de 15% à 25% suivant les instituts.

La direction du CNRS est en train d’appliquer la RGPP à notre organisme. En effet, suite au rapport de l’IGAENR, elle a commencé à présenter son plan d’action « d’optimisation » des fonctions support.

En fait, c’est avant tout un plan de restructurations, qui se traduit par :

 l’Externalisation de certaines fonctions telles que le support informatique

 la Restructuration des délégations parisiennes

 la Mutualisation forcée et la centralisation de certaines missions, telles que la facturation

 le développement à marche forcée de la Délégation Globale de Gestion.

Les organisations syndicales ont d’ailleurs suspendu leur participation à la prétendue « concertation » sur ce plan d’action.

La situation de l’emploi est tout aussi calamiteuse. Face à la charge de travail croissante et au blocage du recrutement des titulaires, la précarité croit, et les CDD représentent 1/3 des effectifs du CNRS. Le protocole « Tron » était censé aider à résorber cette précarité. Mais pour éviter la création d’un trop grand nombre de postes de titulaires ou de CDI, la direction du CNRS a déclaré qu’elle limiterait les bénéficiaires de celui-ci aux seuls contractuels payés sur subvention d’état. Pourtant la majorité des CDD sont payés sur ressources propres, comme les contrats de recherche type ANR par exemple.

Dans l’Enseignement Supérieur, 8 universités viennent d’êtres mises sous tutelle par le ministère. Elles avaient cru aux promesses gouvernementales, d’augmentation des crédits liés à la LRU. Et maintenant, elles n’ont plus assez d’argent pour fonctionner et doivent appliquer un plan de rigueur.

Rigueur et RGPP ne sont que les derniers avatars d’une politique délibérée de réduction des services publics mise en œuvre depuis plusieurs années. Et la crise est un nouveau prétexte pour accentuer celle-ci et justifier encore plus d’austérité.

Journée d’action nationale le 13 Décembre

AG d’Information et de discussion
sur la Rigueur et la RGPP au CNRS
9h00 Salle de la Rotonde – Délégation Régionale

Manifestation à 11h00 Place Jeanne d’Arc


SNTRS-CGT, SNCS-FSU, SGEN-CFDT, Sud Recherche EPST-Solidaires


midi-pyrenees



Nous contacter

SNCS-FSU
Campus de Meudon Bellevue • 1, place Aristide Briand
92195 MEUDON cedex

Tél. : 01 45 07 58 70


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES