Communiqué de presse au sujet d’une émission de France 5

jeudi 1er octobre 2015
par  SNCS

Au cours de l’émission C dans l’air du 25 septembre 2015, la journaliste Hélène Pilichowski a, à propos des fonctionnaires en général et des chercheurs scientifiques en particulier, asséné : « Moi qui suis grenobloise, il y a des centres de recherche énormes à Grenoble, avec des gens qui étaient nommés à vie - comment voulez-vous qu’on cherche et surtout qu’on trouve pendant toute une vie ? Quand ils arrivent à 25 ans, 28 ans, ils sont plein d’ardeur puis après ils vont sur les pistes de ski et dans les clubs de tennis, à Grenoble c’était comme ça, c’était tous les chercheurs qui étaient là, bien évidemment ! Ils sont nommés à vie c’est terrible, ça n’a pas de sens ! ».


Madame Pilichowski, qui estimait en 2011, avec l’autorité d’une vieille familière, que son cousin François Hollande « n’avait pas ce brin de folie nécessaire pour arriver au pouvoir », est réputée pour savoir de quoi elle parle. Peut-être imagine-t-elle – mais imagine-t-elle quelque chose, si sa longue expérience grenobloise lui a aussi peu appris ? – que la science n’est qu’une affaire de politiciens de la recherche. La façon dont les gouvernements successifs de François Hollande nous ont traités, exacerbant la « culture de projet » à courte vue déjà portée aux nues par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, peut laisser penser que leur horizon scientifique n’est pas plus élevé que cela.


Il s’est trouvé, heureusement et depuis longtemps, de grandes voix pour dire la différence : « Si une bombe tombait ici [au CNRS NDLR] en ce moment et nous détruisait, ce serait plus grave que si elle tombait sur un gouvernement. On retrouverait immédiatement des membres pour ce gouvernement, mais on ne retrouverait pas immédiatement les hommes capables de créer » (Frédéric Joliot-Curie, le 18 septembre 1944).


Puissent les dirigeants politiques et les commentateurs de café du commerce qui n’ont jamais mis les pieds dans un laboratoire de recherche, telle madame Pilichowski, méditer cette différence.


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 197.3 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko