Comité national de la recherche scientifique : session plénière du 10 juin 2009

mercredi 17 juin 2009
par  Jean-Luc Mazet

Le 10 juin 2009, réuni en session plénière (plus de 600 participants), le Comité national de la recherche scientifique a voté une série de textes marquant clairement la volonté de la communauté scientifique. Ces textes sont rapportés ci-dessous.

PDF - 39.6 ko
Évaluation des chercheurs et suivi des unités de recherche par le Comité national de la recherche scientifique
PDF - 52.2 ko
Replacer le laboratoire au cœur du dispositif de recherche
PDF - 67 ko
L’organisation du CNRS
PDF - 4.1 ko
Déclarations du CN du 19 juin 2009

La direction du CNRS a délibérément attendu la fin de la session plénière du Comité national pour publier le projet de décret portant organisation et fonctionnement du CNRS, quelle aurait pourtant dû joindre à l’ordre du jour du comité technique paritaire, envoyé depuis le 3 juin 2009.

Le SNCS-FSU rappelle qu’il demande l’arrêt immédiat du démantèlement du CNRS et des organismes de recherche, et donc le retrait du projet de décret proposé dans l’urgence, qui met en oeuvre ce démantèlement.

Il demande l’ouverture d’une large consultation sur la recherche publique avec la participation de tous les intéressés et d’une négociation avec les organisations syndicales sur l’ensemble des sujets.

Il demande que le Contrat d’objectif, entre l’organisme et l’Etat, soit élaboré en prenant pleinement en compte cette consultation et que sa version actuelle, dont le contenu est contraire aux recommandations du Comité national, soit retirée de l’ordre du jour du Conseil d’Administration du 25 juin 2009.

Il demande que, comme le permet la loi, le Comité national de la recherche scientifique soit immédiatement habilité par l’AERES pour évaluer les unités. En tout état de cause, le SNCS appelle les laboratoires à transmettre leurs rapports au Comité national. Il demande l’annulation de toutes les procédures de suppression d’UMR sans raisons scientifiques et avis du Comité National.

Alors que le nombre des personnels statutaires du CNRS est en diminution et atteint un niveau inférieur à celui de 1993, le SNCS-FSU demande l’accroissement de 5 % du nombre des personnels statutaires dans le budget 2010, première étape d’un plan pluriannuel qu’il est urgent de négocier.

Au moment où se prépare le budget 2010, le SNCS-FSU demande l’accroissement de 25 % des crédits de base que les établissements distribuent aux laboratoires, première étape d’une remise à niveau.


Documents joints

Déclarations du CN du 19 juin 2009
Déclarations du CN du 19 juin 2009
L'organisation du CNRS
L'organisation du CNRS
Replacer le laboratoire au cœur du dispositif (...)
Replacer le laboratoire au cœur du dispositif (...)
Évaluation des chercheurs et suivi des unités (...)
Évaluation des chercheurs et suivi des unités (...)

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko