Mois : novembre 2010

mmSNCS-FSU23 novembre 2010

par Henri-Edouard Audier « Comme chaque année, depuis 2007, une propagande soutenue tente d’accréditer l’idée d’un effort exceptionnel en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche : les universités et les organismes de recherche seraient noyés de crédits et il n’est que de leur responsabilité de se saisir de cette manne pour financer leurs projets. (…) La fixation d’une telle priorité est totalement antinomique des pratiques actuelles caractérisées par des promesses non tenues masquées par une présentation trompeuse des moyens et une absence de transparence (…) ». Tel est le diagnostic de Terra Nova (1), un think-tank de centre-gauche , qui vient d’effectuer une étude sur le budget de l’ES-R 2011, en analysant ce qu’ils appellent le « document publicitaire PowerPoint diffusé à la presse et sur le site du ministère (2) ». « Malhonnêteté budgétaire », « communication politicien...

admin.christine23 novembre 2010

Université Paris-Sud 11 et FCS « Campus Paris-Saclay »: Fonctionnement collégial contre fonctionnement managérial, communiqué Snesup et SNCS, 21 novembre 2010 Le 8 novembre 2010, le Conseil d’Administration de l’université Paris-Sud 11 devait délibérer sur l’approbation des nouveaux statuts de la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) Campus Paris-Saclay. Ces projets de statuts devaient conduire à la doter de très importantes prérogatives scientifiques initialement dévolues à l’université Dans le préambule, retiré du vote, la FCS se voyait octroyer « la responsabilité de la définition et de la mise en oeuvre de la stratégie scientifique du campus» et devait permettre en tant qu’« organe de gouvernance » de conduire « un projet transformant pouvant préfigurer le système de recherche, d’enseignement Supérieur et d’innovation du XXIème siècle dans un contexte de concurrence internationale ». Des s...

mmSNCS-FSU22 novembre 2010

Messieurs les Ministres, C’est peu de dire que le mouvement social actuel, dans lequel s’inscrivent toutes nos organisations syndicales, revêt un caractère massif et déterminé. C’est encore peu de dire que ce mouvement est fortement soutenu par une large majorité de la population. Dans cette mobilisation interprofessionnelle, les agents de la Fonction publique ±de l’Etat, de la Territoriale et de l’Hospitaliqre- sont extrêmement et massivement présents. La prise en compte de cette réalité et l’exigence de la démocratie doivent vous conduire à entendre leurs légitimes exigences. C’est pourquoi, de toute urgence, nous vous demandons :  de porter au sein du gouvernement et auprès du Président de la République, la volonté du plus grand nombre, que la loi sur les retraites, inefficace, inacceptable, injuste pour tous les salariés et notamment les fonctionnaires, ne trouve pas à s’appliquer et que, enfin, de véri...

mmSNCS-FSU22 novembre 2010

APPEL A LA MOBILISATION DU 23 NOVEMBRE Malgré le refus d’une majorité de la population, la loi portant réforme des retraites a été promulguée dans l’urgence par le président de la République. Cette loi injuste et inefficace repousse l’âge de départ à la retraite à 62 ans et à 67 ans pour une retraite sans décote. Des millions de salariés, de retraités et de jeunes ont participé à de nombreuses journées de grèves et de manifestations unitaires. Les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche et les étudiants, inquiets pour leur accès à l’emploi et leur avenir, ont participé de plus en plus nombreux aux manifestations. Les sondages ont montré le soutien de la population et la compréhension de ce que sous tend cette contre- réforme : un recul incessant de l’âge de départ en retraite, l’absence de garantie d’assurer la pérennité du système par répartition, alors même que le chômage des ...

mmSNCS-FSU22 novembre 2010

Ne pas manquer: http://www.humanite.fr/17_11_2010-le-smic-augmente-de%E2%80%A6-14-centimes%E2%80%89-458033 Les smicards toucheront 1euro de plus par jour en 2011, du fait de l’inflation. Budget: http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/020940802619-loi-de-finances-2011-comment-le-senat-va-corriger-la-copie-de-l-assemblee.htm Les députés ont adopté le budget 2011 par 169 voix contre 68, dans la nuit de mercredi à jeudi, au terme de vifs désaccords avec le ministre du Budget, François Baroin. Mécontent des libertés prises par les élus UMP au cours de la dernière semaine (« Les Echos » d’hier), celui-ci a exigé une quarantaine de nouvelles délibérations sur des amendements adoptés contre l’avis du gouvernement.

mmSNCS-FSU22 novembre 2010

Budget 2011: 1 + 1 = 11 http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/11/17/supprimer-l-isf-et-reduire-les-deficits-une-equation-insoluble_1441555_823448.html La lutte contre le déficit budgétaire est * »la priorité absolue »* du gouvernement. Une priorité malmenée quelques heures plus tard par Nicolas Sarkozy, qui laisse entendre, dans son entretien télévisé, que le budget de l’Etat pourrait rapidement devoir se passer de plus de 4 milliards d’euros annuels avec la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/11/18/04016-20101118ARTFIG00382-l-assemblee-vote-le-budget-2011-dans-la-douleur.php Le ministre du Budget François Baroin a décidé mercredi de procéder à une seconde délibération sur un ensemble d’amendements. Cette décision a provoqué la colère des députés, y compris de la majorité. http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/020934739992-taxe-professionnelle-...

mmSNCS-FSU19 novembre 2010

A priori la constitution de « l’Université de Lorraine » n’est pas une conséquence directe du Grand emprunt. Loin de nous l’idée, du moins pour l’auteur (hea) de cette courte note de présentation, que la création d’un PRES entre les 4 établissements de Lorraine était inutile. A condition bien sûr que ce PRES soit démocratique et conduise à une mise en commun progressive d’activité, dès lors que ce processus est largement partagé et que les conseils des composantes ne sont pas court-circuités. En ce sens, l’article paru dans la presse du Snesup, montre que toutes les idées développées par le président du nouveau PRES Lorraine alors créé, Jean-Pierre Finance (JPF), sont loin d’être à rejeter : http://www.snesup.fr/Le-Snesup/L-actualite-du-SUP?aid=4852&ptid=5&cid=520. Autre chose est le passage d’un PRES, au demeurant déjà « pré fusionnel »à la fusion des établissements dans l’Unive...


Nous contacter

SNCS-FSU
Campus CNRS d’Ivry-sur-Seine
27 rue Paul Bert
94 200 Ivry-sur-Seine

Tel : +33 1 49 60 40 34


NOUS ECRIRE



A decouvrir


  


A voir aussi

ADHESION

ARCHIVES

AGENDA

LIENS UTILES

Aller au contenu principal