contrats sans avenir (Espagne)

lundi 23 août 2010
par  Denis Départements

2007 : le contrat de 5 ans de postdoctorat, ou comment prolonger la these

A l’heure ou le CSRT cherche l’innovation audacieuse dans la préparation des options demandées par le gouvernement pour préparer l’avenir des jeunes chercheurs et donc de la recherche, en particulier en proposant un contrat postdoctoral temporaire de 3 a 5 ans (6 est de toute maniere le maximum), il est intéressant de voir ce qui a été aussi tenté dans d’autres pays, apparemment animés de la meme inspiration, mais dont on peut déja voir les fruits que l’on pouvait deviner facilement avec un peu de réflexion d’ailleurs.

En Espagne une expérience a été tentée de développer les contrats de recherche a durée déterminée de 5 ans. apres la thèse, le jeune chercheur est sélectionné pour obtenir ces contrats, ce qui est souvent interprété par l’intéressé comme une marque de reconnaissance. Il rejoint un laboratoire d’un site universitaire. au cours des 5 ans, il est souvent évalué et un niveau officiel lui est attribué a chaque fois. au bout de cinq ans, la grisant et et motivante ascencion s’arrete brutalement, le gouvernement ne donnant plus a l’université de financement, l’employeur ne peut donner suite. le jeune chercheur se retrouve alors brutalement en concurrence avec de nombreux collegues pour la seule ressource disponible, les postes d’enseignant chercheurs, pour lesquels il est mal armé, n’ayant jamais fait d’enseignement. il ne lui reste plus qu’a tenter de trouver des perspectives dans le privé ou d’entammer une carriere de chercheur itinérant européen, satisfaisant ainsi aux canons de la mobilité idéale.

il semble que la culture de projet soit le deux ex machina de cette machination envers le statut de chercheur, qui aboutit a développer en europe une situation d’emploi entre these et emploi permanent bien pire que ce qui prévallait jusque la dans la plupart des pays. en effet, ces contrats n’ont meme pas de lien logique avec des emplois permanents, contrairement au processus des attachés qui prévallait en france avant 1982, ou au "tenure track" de nombreux pays anglo saxons.


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko