VRS n°385 06/2011

lundi 30 mai 2011
par  VRS

Dossier : EMPLOI SCIENTIFIQUE : GÉNÉRATION (DE) PRÉCAIRE

L’édito de Stéphane Tassel, secrétaire général du SNESUP-FSU

L’urgence d’une rupture radicale...



La période actuelle est marquée par les bilans mystificateurs des réformes en
cours et les projets déclarant de manière assez imprécise une volonté de refonder
l’enseignement supérieur et la recherche. Le congrès du SNESUP a réaffirmé avec
force l’exigence d’une rupture radicale avec le Pacte pour la recherche (ANR, AERES...),
la loi Libertés et Responsabilités des Universités, les processus d’exclusion (Labex,
Idex...). Les personnels des établissements et des laboratoires ne sauraient admettre
que l’on cherche à effacer le mouvement historique de 2009. Ils attendent des réponses
aux revendications -portées très majoritairement par la communauté universitaire
et scientifique- qui soient en phase avec les besoins sociaux relatifs aux formations
et à la recherche.

L’horizon médiatique, passablement bouché par l’actualité récente faisant fi des
violences faites aux femmes, ne laisse que peu d’espace aux difficultés croissantes
des populations. Cibles des cures d’austérité obéissant à la pression de marchés
toujours plus voraces et prescrites par les agences de notation, les solidarités et les
services publics sont attaqués de toutes parts. Au coeur de l’Europe, face aux retombées
de la crise et à l’explosion du chômage, la présence croissante en Espagne de milliers
de personnes -en particulier de la jeunesse- sur les places des grandes villes, n’est
pas sans lien avec le formidable élan d’espoir qui anime les pays du sud-est de la
Méditerranée et de la péninsule Arabique.

Dans sa diversité, la communauté universitaire souhaite voir conforter la force
créatrice du service public et pouvoir s’inscrire dans le temps long de la recherche
et de la réflexion pédagogique. Quel futur pour la gestion collégiale et démocratique
des carrières des enseignants-chercheurs, pour le CNU ? Quel sort sera réservé à
l’ANR, à l’AERES ? Quelle autonomie nous propose-t-on ? Une autonomie intellectuelle-
que nous défendons - renvoyant à l’indépendance de la recherche, à l’autonomie
pédagogique et aux statuts des personnels ? Ou au contraire, une autonomie financière
allant de pair avec le désengagement de l’État et la suppression des cadres nationaux
vecteurs d’égalité ? Si le CIR devait être modifié, quelle en serait la nouvelle assiette ?
Si un plan pluriannuel de création d’emplois devait être planifié, à quelle hauteur
se situerait-il ?...

Pour faire émerger d’urgence une politique scientifique ambitieuse porteuse de
progrès pour le pays et la société, nos analyses plaident pour une rupture radicale
avec les politiques liberticides menées ces dernières années dans l’enseignement
supérieur et la recherche publics. Nous attendons des engagements précis et nous
entendons les obtenir, et ce dès avant 2012 !

Au sommaire :

>ACTUALITÉS

Pouvoir d’achat : l’austérité pour horizon. Bernadette Groison

Saclay : résister à la machination présidentielle. Christine Eisenbeis, Michelle Lauton

Toulouse Initiative D’EXcellence : T-IDEX vous aime ! Jean-Pierre Guelfucci

Non à la RGPP dans les laboratoires et les services des organismes de recherche et des universités ! Pétition intersyndicale de la recherche et de l’enseignement supérieur

RGPP : l’INIST restructuré à marche forcée. Jean-Luc Mazet

Trois ans après le suicide de Marie-Claude Lorne, maître de conférences stagiaire : combattre l’arbitraire du refus de titularisation. Gérard Lauton

>EMPLOI SCIENTIFIQUE : GÉNÉRATION (DE) PRÉCAIRE

Précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche : des vies brisées et un métier abîmé au profit d’une recherche à pas pressés. Charles-Antoine Arnaud, Isabelle Clair, Annick Kieffer, Wilfried Rault

Précaritex : le grand marché des précaires de l’excellence. Marc Neveu

Précarité à l’université : l’accord sur l’emploi titulaire encadre et légitime la précarité. Secteur agents non titulaires (ANT) du SNESUP

L’ANR : Big Brother à broyer les jeunes. Henri Audier

Enseignant-chercheur : recrutement et promotion tardifs pénalisent les jeunes candidats. Florence Audier

Les femmes au CNRS : la discrimination s’accentue au fil de la carrière. Jacques Fossey

Titularisation des enseignants de français langue étrangère à l’université :
une lutte pour la dignité et la reconnaissance d’une profession. Chantal Forestal

Précarité de la thèse en sciences humaines : « Face aux réalités économiques,
chaque discipline est particulière ». Gilles Boëtsch

Enseignants-chercheurs et chercheurs en Europe : la précarité des emplois se pérennise. Jacques Fossey

Marjo, jeune scientifique expatriée : « L’Europe n’offre pas les moyens de travailler etles perspectives de poste »

>FORUM

ITER ou la fusion de financements publics. Sébastien Balibar

>ZOOM

Forum mondial sciences et démocratie 2011 de Dakar : une autre conception
de l’enseignement supérieur et de la recherche est possible ! Chantal Pacteau

>ABONNEMENT/ADHÉSION

PDF - 1.8 Mo
VRS n°385 06/2011

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko