VRS n°376 03/2009

mardi 3 mars 2009
par  VRS

Dossier : Crise et pensée unique

L’édito de Jean Fabbri, secrétaire général du SNESUP-FSU : Engagement historique

Refusant de retirer des textes et dispositifs très contestés et d’ouvrir de sérieuses négociations avec les organisations représentatives, comme au sein des instances de l’enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse porte, avec le gouvernement, la responsabilité d’un mouvement de grève sans précédent. Trente mille collègues en grève, cent mille manifestants, dans toute la France, ont exprimé des revendications claires, cohérentes avec nos aspirations professionnelles, l’intérêt des étudiants et l’avenir scientifique et économique du pays. C’est un fait majeur, incontournable.

Le président de la République a ignoré ces enjeux lors de son intervention télévisée au soir du 18 février, où il a tenté de solder les comptes d’une mobilisation sociale exceptionnelle structurée le 29 janvier dernier par l’appel de toutes les confédérations et fédérations syndicales.

Ni les axes de la politique gouvernementale, ni les formulations - y compris leur brutalité- n’ont pris la mesure des changements qu’impose la crise économique (au coeur de ce numéro de la VRS) et l’identification de ses causes par un nombre croissant de nos concitoyens.

Répété jusqu’à l’écoeurement par le président de la République dans son discours sur « l’innovation » le 22 janvier dernier, le mépris à l’égard des acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur est insupportable.

Obtenir satisfaction sur nos revendications me semble être la seule issue possible à cette formidable bataille pour la science, pour nos libertés scientifiques, pour la qualité des formations, pour nos statuts. Notre atout maître : la dynamique des luttes marquée par la convergence inédite entre le monde des universités et des organismes de recherche et par le renforcement des liens entre le SNCS et le SNESUP.

Au sommaire :

>ACTUALITÉS

Roland Gori, professeur de psychopathologie à l’université d’Aix-Marseille : « Nos métiers
sont cassés, décomposés et recomposés au nom des idéaux d’un homme économique ».
La loi Bachelot au service de l’hôpital entreprise. André Grimaldi
G. Aschieri, secrétaire général de la FSU : « Le mouvement syndical joue sa crédibilité ».
La désobéissance pédagogique : une nouvelle forme de lutte.Danielle Czalczynski
Cafer Özkul, président de l’université de Rouen : la CPU dans la tourmente des réformes universitaires.
L’AERES : une officine au service du pouvoir. Jean-Luc Mazet
Crise de l’université française : les ressorts d’un mouvement inédit. François Bouillon
Après consultation des unités CNRS : le C3N appelle à un moratoire des expertises. Rémy Mosseri, Philippe Régnier

>CRISE ET PENSÉE UNIQUE

Crise de l’économie imaginaire : le numérique euphorise les joueurs de la Bourse-Casino. Hervé Fischer
Plan de sauvetage des banques françaises : montage financier pour restaurer la confiance. Bernard Vallageas
Rôle de la demande et des politiques de demande : le retour du refoulé. Laurent Cordonnier
Acteurs de la crise : les médias alimentent la chaîne du bourrage de crâne néolibéral.Bernard Cassen
Absence d’anticipation de la crise : la presse économique ne joue pas son rôle de lanceur d’alerte. Jean-Marc Douillard
Aux sources de la crise : le partage de la valeur ajoutée. Philippe Askenazy
Macroéconomie et microéconomie : les théories économiques à l’épreuve de la crise. Bernard Guerrien
La croyance économique dans les universités françaises : une révolution symbolique. Frédéric Lebaron
Expertise économique et intervention sociale : le CES doit réaffirmer son rôle d’expertise de la société civile. Pierre Duharcourt
Any number beats no number : le fétichisme des chiffres hypnotise. Florence Audier
Ioana Marinescu : « La crise financière devrait permettre aux enseignants de transmettre une pensée critique de l’économie.
Enseignement des sciences économiques et sociales au lycée : l’économie au service de la formation citoyenne des élèves. Sylvie Obrero, Georges Ortusi

>ZOOM

Évaluation des unités : l’AERES, la nouvelle agence de notation de la recherche. Florence Audier

>BOÎTE AUX LETTRES

>HOMMAGE

Francis Bailly 1939-2009.

PDF - 1.3 Mo
VRS n°376 03/2009

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 2 Mo ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko