Toujours le mépris pour les personnels de l ’enseignement supérieur et de la recherche. Communiqué SNESup - SNCS

mercredi 8 octobre 2008
par  Administrateur

Après le pseudo palmarès des universités dans le cadre du plan licence (selon des critères jamais
explicites et encore moins discutés),le ministère de l’ESR vient de rendre public l’avant projet de
révision du statut des doctorants.Celui-ci concerne plusieurs dizaines de milliers (entre 60 000 et 70
000)de jeunes chercheurs en formation dans les laboratoires,ainsi que les directeurs de thèse qui les
encadrent.

Cette réforme du doctorat et du statut des doctorants est transmise à la presse sans la moindre
négociation avec les syndicats de l ’enseignement supérieur et de la recherche.Elle vise,dans le
domaine de la formation par la recherche,comme dans tous les autres,à mettre en compétition les
universités,les organismes de recherche,les écoles doctorales,les laboratoires d ’accueil,jusqu ’aux
directeurs de thèse.Il s’agit pourtant là d’une activité essentielle des enseignants-chercheurs et des
chercheurs qui relève d ’une mission de service public.

Le SNESUP-FSU et le SNCS-FSU s’indignent de cette nouvelle offensive,délibérément anti-
syndicale,qui vise à briser toute expression d ’une réflexion collective et responsable,élaborée de
façon collégiale.Cet autoritarisme qui inspire déjà la loi LRU devient de plus en plus la seule règle de
l ’action ministérielle.

Paris,le 8 octobre 2008

PDF - 95.9 ko
Communique SNESup-SNCS contrat doctoral

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko