Taline Elmayan, CR Inra, "[..] je ne vous renverrai pas cette demande de PES.", 25 août 2010

mercredi 25 août 2010
par  Admin

PDF - 20.8 ko
Lettre en PDF

INRA Centre de Versailles-Grignon
Institut Jean-Pierre Bourgin,

Versailles, le 25 août 2010

Objet : PES

Madame la Présidente Directrice Générale,
Monsieur le Directeur Général Délégué

J’ai reçu, par courrier électronique du 4 août, votre lettre
accompagnée du formulaire par lequel je pourrais solliciter une « prime
d’excellence scientifique ».

Comme de nombreux autres collègues, je constate que la Direction
Générale persiste à ne rien entendre de la protestation qui s’est exprimée
ces derniers mois, dans toutes les instances où les personnels étaient
représentés, y compris dans les instances d’évaluation de l’Institut.

Je m’oppose pour ma part catégoriquement à ce type de prime
distribuée à une petite minorité, qui relègue a priori la grande majorité
dans une catégorie subalterne, qui exclut tous les personnels
administratifs, techniciens et ingénieurs et nie le caractère collectif d’une
recherche scientifique moderne.

Le décret instituant cette PES masque complètement la nécessaire
revalorisation de l’ensemble des salaires des chercheurs, des ingénieurs,
des techniciens et des personnels administratifs. Il détourne des fonds
importants qui pourraient soutenir une véritable politique salariale et
exercera donc des effets délétères au sein de l’INRA comme dans les
autres EPST, sans remédier aucunement à la crise des vocations pour les
carrières scientifiques que l’on constate dans l’ensemble des formations
supérieures. Je m’associe donc à la démarche exigeant le retrait du décret
2009-851 instituant la Prime d’Excellence Scientifique.

Je tiens aussi à ajouter que je n’estime pas faire partie des
chercheurs(ses) dits « excellents » ni apporter une contribution
« exceptionnelle » ou « remarquable » à la recherche, terminologies que je
ne reconnais pas, qui sont pour le moins subjectives et non appréciables
scientifiquement. Par contre, je pense faire partie de la grande majorité
des scientifiques (toutes catégories confondues) qui ont choisi de faire ce
métier par passion et qui s’investissent dans leur travail plus que le retour
qu’ils en ont en reconnaissance et salaire (surtout aux plus bas échelons
et en début de carrière). Nier de reconnaître cette majorité du personnel
de la recherche publique, et refuser d’entendre qu’ils sont par ailleurs
harcelés par des taches administratives qui ne sont pas de leur ressort,
qu’ils sont sollicités de répondre au moindre appel à projet sous peine de
ne plus avoir les moyens de poursuivre leur recherche au détriment même
de celle-ci, c’est s’ assurer à plus ou moins court terme la démotivation et
le désengagement des plus investis.

Pour toutes ces raisons, je ne vous renverrai pas cette demande de PES.

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente Directrice Générale, Monsieur
le Directeur Général Délégué, l’expression de mes respectueuses
salutations.

Taline Elmayan
Chargé de Recherches


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 1.3 Mo ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko