Retraites : ensemble contre un recul de société (Communiqué Intersyndicale ESR, 10/09/2010)

lundi 13 septembre 2010
par  SNCS


Retraites : ensemble contre un recul de société

La journée d’action unitaire de grèves et de manifestation du mardi 7 septembre contre le projet de réforme des retraites a été marquée par un niveau inégalé de mobilisation (2,7 millions de manifestants dans toute la France). La grande majorité de salariés, de jeunes et de retraités désapprouve les projets gouvernementaux. Les annonces du Président de la République refusant de revenir sur le fond de la réforme n’en modifient pas le caractère injuste et inacceptable.

Passer de 60 ans à 62 ans pour l’âge légal de départ à la retraite et de 65 à 67 ans pour l’arrêt de la décote va diminuer le niveau des pensions et augmenter le nombre de pré-retraités et retraités vivant sous le seuil de pauvreté. Cela va faire exploser le nombre de seniors au chômage et aggraver les déficits des comptes sociaux (ASSEDIC, RSA, ...).
Le projet gouvernemental n’apporte aucune réponse sur les carrières qui commencent tard, nombreuses dans l’enseignement supérieur et la recherche, ni sur les années travaillées à l’étranger, spécifiques de nos métiers. Il augmente les inégalités à l’encontre des femmes et des emplois précaires. Il va obliger les collègues à rester plus longtemps en poste - y compris au-delà de 67 ans - alors que de nombreux jeunes vivent dans la précarité ou le chômage.

Le gouvernement bafoue la démocratie et refuse de tenir compte de la protestation qui s’exprime dans le pays comme au Parlement.
Une tout autre réforme des retraites devrait viser l’amélioration des retraites pour tous, préserver les droits à la retraite à 60 ans et la pérennité du système de retraite par répartition. Les organisations soussignées appellent à élargir la mobilisation et à exprimer les exigences des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche et des étudiants :

débattre dans les établissements des conséquences du projet de loi sur les retraites, et interpeller les parlementaires.

participer mercredi 15 septembre, jour du vote à l’Assemblée nationale, à Paris : au rassemblement à 12 heures 30, place de la Concorde, en régions, aux initiatives analogues
(Des préavis de grève sont déposés par diverses organisations syndicales couvrant tous les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche le 15 septembre).

faire du jeudi 23 septembre une nouvelle grande journée nationale de grèves et de manifestation (à Paris à 13h de Bastille vers Concorde).

Paris, le 10 septembre 2010

Signataires : FSU (SNESUP- SNCS- SNEP- SNASUB - SNETAP) - CGT (SNTRS - FERC’Sup) - UNSA (SNPTES, Sup’Recherche ) - Solidaires (Sud Etudiant, Sud Recherche EPST) - CFTC Recherche - SGEN-CFDT Recherche EPST - UNEF - SLR- SLU

PDF - 36.7 ko
Communqiue_intersyndical_retraites_130910

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko