Résolution générale du 46ème congrès

mercredi 6 décembre 2017
par  SNCS

Résolution générale
46ème congrès du Syndicat national des chercheurs scientifiques (SNCS-FSU)
Meudon-Bellevue du 29 novembre au 1er décembre 2017

Un congrès 2017 qui se situe dans une période difficile pour le pays et la fonction publique

Dans un contexte politique général de « nouveau » libéralisme adopté par les gouvernements successifs depuis plusieurs décennies, les annonces et décisions prises durant l’été par le nouveau gouvernement sont guidées par une austérité dogmatique, mettent à mal les solidarités et s’attaquent brutalement aux droits sociaux : réduction de la part des dépenses publiques dans le produit intérieur brut (PIB), suppressions de contrats aidés, baisse de l’aide personnalisée au logement (APL), multiplication de mesures négatives concernant les agents publics et les retraités, réforme du Code du travail par ordonnances sans réel débat démocratique. A cela s’ajoute l’inscription dans la loi des dispositifs relatifs à l’état d’urgence. Ce sont les populations les plus fragiles qui en payent le prix fort et le monde du travail de manière générale. Ce gouvernement déroule une politique libérale particulièrement offensive en ce qui concerne les mesures économiques et fiscales, faisant facilement des cadeaux inadmissibles aux plus riches (réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune - ISF) et demandant un « effort » aux seuls salariés, retraités et jeunes les moins aisés. Ces mesures gouvernementales ne pourront que contribuer à dégrader la situation financière, économique, sociale et environnementale, issue des diverses politiques menées ces dernières décennies.

Alors qu’il est urgent de mettre en place un plan d’investissement public pour réorienter le modèle économique, résorber le chômage et l’emploi précaire ainsi que d’améliorer la situation des salariés, le gouvernement fait le choix inverse en contraignant les budgets publics et en cédant aux exigences patronales, via notamment les ordonnances sur le droit du travail. Ce bouleversement du Code du travail annonce une dégradation de la situation sociale en entérinant un recul des droits des salariés.

La fonction publique est particulièrement visée : rétablissement du jour de carence, gel du point d’indice, réduction du nombre de fonctionnaires, compensation incertaine de l’augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG), report des mesures PPCR (parcours professionnels, carrières, rémunérations) programmées de 2018 à 2020. Avec la FSU, le SNCS s’est engagé pour la défense de la fonction publique depuis la rentrée de septembre. Il continuera à appeler les personnels à s’investir dans les mobilisations à venir.

Lire la suite

PDF - 433.3 ko
Résolution générale

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 477.6 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko