Motion inter-syndicale votée en séance du 26 novembre 2013 au Comité Technique d’Etablissement Public (CTEP) de l’IRD

vendredi 29 novembre 2013
par  Administrateur

La politique d’austérité du gouvernement se traduit par la baisse des budgets alloués à la recherche publique pour 2014. Cette baisse se répercute sur les budgets des organismes de recherche tant au niveau du fonctionnement que de la masse salariale. Dans le projet de loi de finances, il n’est fait aucune mention de la résorption de la précarité dans les organismes, alors que 2000 postes sont prévus pour les universités. En ne remplaçant que les départs en retraite sans aucune création d’emplois dans les EPST, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche met les organismes de recherche en difficulté.

La direction de l’IRD annonce au Comité Technique d’Etablissement du 26 novembre 2013, huit postes de chercheur au concours de recrutement 2014 (4 CR2 et 4 DR2). Aucune projection de création de postes en IT n’est programmée.

Les organisations syndicales du CTEP de l’IRD s’insurgent contre la diminution d’emplois programmée pour l’année 2014. Elles demandent au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche des créations d’emplois comme dans les universités. L’avenir de la recherche publique est menacé sans perspective d’emplois.

Les organisations syndicales présentes au CTEP (SNCS-FSU, SNPREES-FO, SNTRS-CGT, STREM-CFDT)


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 2 Mo ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko