Motion du Conseil scientifique de l’INSERM sur l’emploi scientifique

jeudi 11 décembre 2014
par  VRS

1er décembre 2014

Le Conseil scientifique de l’INSERM tient à faire part de sa vive préoccupation après l’annonce, par le Président Directeur Général, d’une diminution de 20 % du nombre de postes de chercheurs mis au concours en 2015. Cette diminution s’ajoute à celle qui est également anticipée pour les postes d’ingénieurs et de techniciens qui seront mis au concours en 2015, de l’ordre de 30 %.

Ces diminutions, qui affectent particulièrement le recrutement des plus jeunes, constitue un signal préoccupant pour toutes celles et tous ceux (étudiants de masters, doctorants, post-doctorants) qui se consacrent déjà à la recherche biomédicale ou souhaiteraient le faire. La qualité de la recherche biomédicale française, qui est largement reconnue, repose essentiellement sur celle de ses acteurs. Détourner aujourd’hui les jeunes de la recherche va compromettre à très long terme le potentiel de la recherche et de l’enseignement supérieur en France. Cette remise en cause majeure des recrutements de chercheurs et d’ITA n’est en aucun cas en accord avec les déclarations des dirigeants politiques, quant à leur absolue volonté de sanctuariser la recherche nationale.

Le Conseil Scientifique de l’Inserm demande que des mesures soient prises pour maintenir, un niveau d’emploi scientifique – chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens - à la hauteur des besoins du pays pour les années à venir.


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko