Les régions ne doivent pas imposer une politique locale de l’enseignement supérieur et de la recherche. Communiqué de presse du SNCS-FSU du 10 février 2015

mardi 10 février 2015
par  SNCS

Le Sénat a adopté le 27 janvier dernier un amendement au projet de loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) qui donnerait aux régions le pouvoir « d’élaborer un schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation » (art. 12 bis°A). S’il est normal que les régions soient consultées pour établir la carte des formations, ce d’autant qu’elles participent au financement de sa mise en œuvre, en revanche accorder aux régions le droit de fixer la carte des formations conduirait à la disparition de toute politique nationale d’enseignement supérieur, ce qui est inacceptable. Cet article aggraverait encore la menace qui pèse sur l'existence même d’une politique nationale de recherche et des établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST), déjà gravement affaiblis par la mise en place des communautés d’universités et établissements (COMUE).

Le SNCS-FSU manifeste son hostilité totale à cet article. Il demande au gouvernement de le désavouer et aux députés de le supprimer lors de l’adoption en dernière lecture du projet de loi « NOTRe ».

 

Meudon, le 10 février 2015


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 477.6 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko