Les premières déclarations de Geneviève Fioraso. (01/06/2012)

vendredi 1er juin 2012
par  Administrateur

http://www.educpros.fr/nc/detail-article/h/db8bd3c517/a/circulaire-gueant-assises-audit-financier-les-premieres-declarations-de-genevieve-fioraso.html

« Il y a urgence à rétablir le dialogue et la confiance » a assuré Geneviève Fioraso, lors d’un point presse organisé le 21 mai à l’issue d’une visite au CNRS à Paris, sa première sortie en tant que ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. La ministre a rappelé que le CNRS avait été « brutalisé et malmené par le président de la République au cours d’un discours de janvier 2009 ».
Le matin, devant le CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche), elle avait confirmé le prochain retrait de la circulaire Guéant qu’elle a qualifiée de « détestable et inintelligente ».

Des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche à l’automne

Ayant choisi volontairement le CNRS comme première sortie publique afin « d’honorer la recherche », celle-ci a été logiquement le principal thème de son premier échange avec la presse. Se refusant à tout effet d’annonce, Geneviève Fioraso a cependant donné quelques pistes sur les chantiers à venir. Des assises de l’enseignement supérieur et de la recherche doivent être organisées à l’automne, en préalable d’une nouvelle loi. « Ce ne seront pas des états généraux car il ne s’agira pas de trouver de nouvelles idées mais plutôt de les hiérarchiser et de mesurer l’adhésion de nos propositions ».

Simplifier les structures

Geneviève Fioraso a également insisté sur la nécessité de parvenir à « plus de lisibilité et de simplification » des structures intervenant aujourd’hui dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. Une complexification dûe notamment, selon la ministre, aux investissements d’avenir, à l’approche très technocratique ayant entraîné une multiplication des structures.

La ministre a également souhaité un rééquilibrage des investissements sur le territoire en réponse à une « trop grande focalisation des Idex sur quelques sites ».

Audit financier

Interpellée sur la question des moyens, Geneviève Fioraso a annoncé le lancement d’un audit des finances du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. « Nous avons identifié des manques budgétaires à un niveau qui n’est pas anodin. Cet audit va nous permettre de savoir d’où nous partons. »

Revoir l’évaluation

Concernant l’évaluation, Geneviève Fioraso a estimé qu’il faudra redéfinir un système aux « assises trop larges et trop floues ». « Il faut revoir les modalités d’une évaluation qui se fasse en toute transparence et avec la possibilité de la réviser en cas de dysfonctionnement. C’est une nouvelle méthode de travail. »

Des postes pour accompagner les étudiants de premier cycle

Moins loquace sur l’enseignement supérieur, la ministre a brièvement évoqué les questions du premier cycle et de la formation des maîtres. Elle a notamment précisé que les nouveaux postes accordés à l’enseignement supérieur ne « concerneront pas que l’enseignement mais aussi l’accompagnement et l’orientation des étudiants de premier cycle. »


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko