Le SNCS-FSU et le SNESUP-FSU remportent largement les élections au Conseil scientifique et dans les Conseils scientifiques des instituts du CNRS dans les collèges chercheurs et enseignants-chercheurs

jeudi 10 juillet 2014
par  SNCS

PDF - 315.8 ko
Version pdf

Conseil scientifique du CNRS :

  • 5 sièges collège chercheurs CNRS : 5 SNCS-FSU
  • 4 sièges collège enseignants-chercheurs et chercheurs des autres organismes : 3 SNESUP-FSU, 1 Sgen-CFDT

10 Conseils scientifiques d’institut du CNRS :

  • 50 sièges collège chercheurs CNRS : 41 SNCS-FSU, 5 Sgen-CFDT, 2 SNTRS-CGT, 2 sans étiquette syndicale
  • 40 sièges collège enseignants-chercheurs et chercheurs des autres organismes : 27 SNESUP-FSU, 7 Sgen-CFDT, 4 sans étiquette syndicale (2 sièges non pourvus).

Le SNCS-FSU et le SNESUP-FSU considèrent que ces résultats reflètent l’action que leurs élus ont relayée dans les instances scientifiques du CNRS. Ils saluent en particulier le rôle joué par leurs élus dans la diffusion des analyses sur la crise de l’emploi scientifique et dans l’organisation de la réunion plénière du Comité national de la recherche scientifique du 11 juin dernier.

Les résultats aux élections des Conseils scientifiques du CNRS renforcent l’exigence d’un plan de création d’emplois scientifiques que le SNCS et le SNESUP portent ensemble depuis plusieurs années. Le SNCS et le SNESUP exigent que le gouvernement entende enfin les revendications qu’ils portent sur l’enseignement supérieur et la recherche.

Enfin la FSU (SNCS, SNESUP, SNASUB) se félicite de l’augmentation des voix recueillies dans le collège des ingénieurs et des techniciens au conseil scientifique, qui fait d’elle l’organisation qui progresse le plus parmi les deux concernées (+ 241 pour la FSU, + 87 pour le SGEN-CFDT), tandis que les autres enregistrent une baisse, dans un contexte de baisse de la participation. La FSU n’obtient pas de siège sur les deux à pourvoir. La FSU et ses syndicats continueront d’agir pour répondre à l’attente des ingénieurs et des techniciens des organismes de recherche, en particulier en ce qui concerne leurs conditions de travail et pour la reconnaissance de leurs métiers.

  • Contact : Patrick Monfort, secrétaire général du SNCS-FSU
    06 81 82 08 36 – pmonfort@univ-montp2.fr


  • Contact : Marc Neveu & Claudine Kahane, co-secrétaires généraux du SNESUP-FSU
    01 44 79 96 21 - sg@snesup.fr}