La Lettre du SNCS-FSU 13 mars 2014

jeudi 13 mars 2014
par  Administrateur

Aux chercheurs, ingénieurs et techniciens des organismes de recherche

Vous trouverez dans cette lettre électronique les dernières informations du SNCS-FSU concernant l’emploi scientifique, la mise en place des ZRR, le rapport Dardel-Pumain sur le HCERES, la souffrance au travail, et la PES.

Vous souhaitant bonne lecture,
Patrick Monfort
Secrétaire général du SNCS-FSU

La crise de l’emploi scientifique :
analyse chiffrée du Conseil scientifique du CNRS 

deux documents disponibles sur le site du SNCS

« Aujourd’hui, en plus de maintenir l’emploi scientifique statutaire en remplaçant les départs à la retraite, il faut résorber la précarité et redonner aux carrières scientifiques dynamisme et inventivité. »

Urgence : suspension de la campagne PES 2014 !

SNCS Hebdo n° 5 • 10 mars 2014 Patrick Monfort, secrétaire général du SNCS-FSU

Le SNCS rappelle fermement sa totale opposition à la prime dite « d’excellence » scientifique (PES), prime opaque et au mode de distribution critiquable, qui augmente les inégalités de rémunérations femmes-hommes. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’imbroglio juridique créé par la non-parution du nouveau décret qui doit supprimer la PES pour réinstaurer la PEDR - prime d’encadrement doctoral et de recherche - (modifiant le décret 2009-851 du 8 juillet 2009) est un argument supplémentaire pour exiger la suspension de la campagne d’attribution de la PES au titre de l’année 2014, dans tous les EPST et en particulier au CNRS où elle vient de commencer.

Lire la suite • • • 


Communiqué de presse :

Arrêt immédiat des procédures de création de zones à régime restrictif (ZRR)

Une dépêche de l’AEF du 21 février révèle que le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale et le Premier ministre ont accepté, fin décembre début janvier (sic), le moratoire demandé par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche concernant la création de zones à régime restrictif (ZRR) dans l’ESR. Elle précise qu’un « groupe d’analyse » étudiera au cas par cas tous les laboratoires qui sont susceptibles d’entrer dans cette nouvelle catégorie, en examinant en particulier les conséquences, la pertinence et le périmètre du classement envisagé et que ce travail doit se faire au cours de l’année 2014, « sans date butoir ».

Lire la suite • • • 


Un burn-out évitable 

SNCS Hebdo n° 4 • 6 mars 2014 Christophe Blondel, trésorier national du SNCS

Le quotidien Le Monde  consacrait, le 19 février dernier, sous le titre "Chercheurs sous pression", une double page au malaise des laboratoires. Ce dossier faisait suite à un communiqué du SNTRS-CGT sur la souffrance au travail au CNRS. Ce communiqué, bien qu’extrapolant à partir d’événements dramatiques dont toutes les causes ne sont pas connues, avait eu le mérite de poser la question.

Malheureusement l’attention des médias ne semble pas être allée jusqu’aux recommandations finales du communiqué syndical. Celui-ci concluait en effet :

« Il est temps de s’attaquer aux causes des risques psychosociaux et non à leurs seuls symptômes ».

Lire la suite • • • 


Rapport Dardel-Pumain : vraie ou fausse naïveté ?

SNCS Hebdo n° 3 • 27 janvier 2014 Christophe Blondel, trésorier national du SNCS
Le rapport sur l’évaluation commandé par la ministre à Frédéric Dardel et Denise Pumain le 30 juillet dernier est enfin là !

Mais surprise : au lieu de parler des articles 89 à 94 de la loi ESR consacrés au Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES), le rapport disserte sur « l’article 49 ». Il semblerait donc qu’en six mois, ses auteurs n’aient jamais lu la loi dont ils étaient chargés d’étudier l’application ! Ils en sont restés au projet primitif, antérieur même au premier passage à l’Assemblée nationale. La réforme de l’ESR s’enfonce dans un amateurisme toujours plus désolant.

Lire la suite • • • 


Toute la recherche française derrière des barbelés ?

SNCS Hebdo n° 2 • 21 janvier 2014 Christophe Blondel, trésorier national du SNCS

Quelques textes discrets – si discrets qu’il y a parmi eux un arrêté ministériel secret ! – sont récemment parus, sous prétexte de renforcer le dispositif de « protection du patrimoine scientifique et technique » de la nation.

Si le mouvement a été initié, en 2011, par François Fillon alors premier ministre, c’est bien un arrêté de Jean-Marc Ayrault, en juillet 2012, qui a placé la totalité des disciplines scientifiques (à l’exception des sciences humaines et sociales) dans la liste des « secteurs scientifiques et techniques protégés ».

Lire la suite • • • 


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 1.3 Mo ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko