L’enseignement supérieur et la recherche ne se divisent pas. La recherche publique et l’enseignement supérieur doivent rester sous la responsabilité d’un seul ministère

Communiqué de presse des syndicats des organismes de recherche
lundi 31 mars 2014
par  SNCS

Au moment où s’annonce un remaniement ministériel, la pression augmente pour rattacher la recherche à un ministère de l’industrie et de l’innovation séparée de l’enseignement supérieur qui serait rattaché au ministère de l’éducation.

Une telle décision conduirait à séparer la tutelle ministérielle des organismes de recherche (EPST et EPIC) de celle de l’enseignement supérieur. Les syndicats des organismes de recherche ne peuvent admettre une telle vision qui consacre une orientation utilitariste de la recherche au détriment de la recherche fondamentale. Une telle orientation laisse croire une fois de plus que la solution à la crise économique est dans le pilotage de la recherche par des intérêts à court terme pour obliger les chercheurs, ingénieurs et techniciens à s’investir dans l’innovation et le transfert. C’est oublier une fois de plus la nécessité d’un réel développement de la recherche privée, au moment où de toutes parts l’on constate l’échec du crédit impôt recherche, faute de contrepartie pour développer l’innovation, le transfert et pour créer des emplois scientifiques.

Les syndicats de la recherche considèrent depuis longtemps que les moyens humains et financiers ne sont pas à la hauteur des enjeux de la recherche, en particulier par les pertes d’emplois scientifiques dans la fonction publique et l’explosion de la précarité. La séparation de l’enseignement supérieur et de la recherche, si elle devait avoir lieu, renforcerait une vision politique étroite qui ne peut conduire qu’au déclin du rôle de la recherche française dans l’accroissement des connaissances au bénéfice des intérêts économiques, sociaux, et environnementaux.

Les syndicats de la recherche s’adressent au Président de la République afin que le rôle de la recherche, fondamental pour l’avenir de la France, ne soit pas déconsidéré au nom d’enjeux politiciens. La recherche et l’enseignement supérieur doivent rester sous la responsabilité d’un seul ministère qui ne peut être celui de l’industrie.

Sgen-CFDT Recherche EPST, SNTRS-CGT, CGT Inra, CGT Ifremer, SNCS-FSU,
SNPTES-UNSA, Sup Recherche UNSA


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 197.3 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko