L’appel de Bellevue

samedi 11 septembre 2004

Les élus du Comité national se mobilisent contre le projet de réforme de Larrouturou.

En ce mois de septembre 2004, la direction du CNRS fait avancer au pas de charge sa réforme d’un des plus importants établissements de recherche au monde. Ce faisant, elle court-circuite les travaux des Etats généraux de la recherche. Le Directeur général du CNRS affirme que son projet est accueilli favorablement à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisme. En fait, celui-ci est fortement critiqué par toutes les composantes de la communauté scientifique. Les mesures proposées vont sérieusement réduire les fonctionnements démocratiques et la qualité scientifique du CNRS.

Les élus soussignés du Comité national de la recherche scientifique, réunis à Meudon-Bellevue ce jour, refusent en particulier que le CNRS soit amputé d’une logique nationale basée sur les disciplines scientifiques et que ses missions soient amoindries.
Ils refusent un fractionnement en cinq unités pseudo-régionales qui ne peut qu’alourdir gravement la gestion du CNRS et favoriser le pilotage technocratique des orientations scientifiques.

En conséquence, nous, membres de la communauté scientifique, élus par nos pairs, refusons ce projet. Nous demandons qu’une réforme du CNRS soit engagée dans une vraie concertation et l’intérêt réel de la communauté scientifique et de la société.

Nous appelons nos collègues à se joindre à cet appel.

HTML - 9.7 ko
L’Appel de Bellevue.
le 11 septembre 2004, les élus du Comité national se mobilisent contre le projet de réforme de Larrouturou >>>

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 1.3 Mo ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko