INRIA : Non, monsieur le président, ce n’est pas à l’homme à s’adapter à l’outil ….

jeudi 6 février 2014
par  Admin

Dans son discours de vœux le 9 janvier 2014, le président de l’Inria a une nouvelle fois déclaré qu’il fallait adapter les pratiques de travail aux outils. Les représentants du personnel (SNCS/FSU, SNTRS/CGT, Sgen/CFDT) au CNHSCT du 23 janvier 2014 ont fait la déclaration suivante :

Le CNHSCT tient à rappeler les obligations de l’employeur en ce qui concerne la mise à disposition d’outils adaptés.

En effet, l’article L. 4121 du code du travail précise que l’employeur doit :

"Adapter le travail à l’homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé "

Le CNHSCT remarque également que le plan stratégique Inria ’Objectif Inria 2020" indique, page 35 :

"[..] l’utilisateur ne doit plus être intégré après coup mais placé dès le départ au centre du processus de conception des systèmes interactifs. indépendamment de leur qualité technique, ces systèmes doivent devenir accessibles et utilisables. Pour cela ils doivent être adaptés à leurs contextes d’usage afin d’exploiter au mieux la complémentarité entre humains et machines. "

Le CNHSCT considère que les déclarations selon lesquelles les agents devraient s’adapter aux outils, logiciels en particulier, sont susceptibles de sortir du cadre légal, et sont contraires aux objectifs affichés d’Inria.

Le CNHSCT regrette le désintérêt exprimé une fois de plus par la direction, à l’occasion des vœux du président pour 2014, pour les conditions de travail des agents.


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 477.6 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko