INIST : les personnels ne doivent pas payer pour les carences de la direction du CNRS (07/03/2011)

lundi 7 mars 2011
par  SNCS

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué du SNCS-FSU du 7 mars 2011


INIST : les personnels ne doivent pas payer pour les carences de la direction du CNRS



L'INIST (Institut national pour l'information scientifique et technique), basé à Nancy, représente de toute évidence un important potentiel scientifique et technique. Jusqu'à présent les directions du CNRS, comme celles des départements, ont laissé cet institut aller à la dérive. Jamais aucune réflexion n'a été menée pour définir les missions de l'INIST. Cette réflexion est pourtant rendue indispensable à la suite de l'arrivée d'internet, de l'accès aux revues par la toile, des archives ouvertes...

Au début des années 1990, la direction du CNRS a séparé artificiellement le service de diffusion des documents pour en faire une filiale privée (INIST-Diffusion). Par ce processus de démembrement administratif, le CNRS a pu embaucher exclusivement du personnel sous contrat, tout en restant propriétaire à 99% de la filiale.

Depuis plusieurs mois, les personnels de l'INIST demandent à être associés à la redéfinition des missions de l'INIST. Aujourd'hui, prétextant une absence de rentabilité de l'INIST-Diffusion, la direction envisage le découpage de l'INIST en services indépendants, rattachés à la DIST (Direction de l'information scientifique et technique). C'est à juste titre que les personnels sont inquiets de la restructuration de leur institut préparé sans consultation par la direction du CNRS.

Le SNCS ne peut accepter le découpage d'un institut qui devrait être au service de la communauté scientifique et technique. Il réaffirme que les missions de l'INIST, incluant la diffusion des documents, sont nationales et appartiennent au Service public. Il exige que ces missions soient redéfinies en prenant en compte les besoins de la communauté scientifique, le contexte de l'information scientifique et technique et en associant les personnels de l'INIST.

Aucune urgence ne peut justifier qu'une restructuration intervienne avant la redéfinition des missions de l'INIST. Le SNCS souhaite que le Conseil scientifique et les Conseils scientifiques d'instituts s'emparent du problème. En tout état de cause, les emplois doivent être préservés et les personnels d'INIST-Diffusion qui le souhaitent doivent être intégrés sur des postes de titulaires.





Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 330.2 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko