Enfin ! Une analyse largement partagée sur les regroupements dans l’ES-R, dans l’unité syndicale !

jeudi 19 juin 2014
par  Administrateur

par Henri Audier

Dans un style compréhensible, lisible, pour une fois presque didactique, un communiqué de tous les syndicats représentatifs de l’ES-R – à l’exception du SGEN-CFDT – a été publié. Merci au(x) rédacteur(s), car loin d’être seulement défensif, ce communiqué appelle à trouver, démocratiquement, des solutions adaptées localement. Loin d’être replié, il associe les diverses catégories de l’enseignement supérieur et des EPST.

Important aussi, pare ce que ce texte fait le lien avec l’emploi et la réunion récente du Comité national de la recherche scientifique en session plénière. Cela a fait l’objet d’un autre communiqué, pratiquement avec les mêmes syndicats, plus le SGEN-CFDT.

Dans cette phase d’unité indispensable, on ne peut empêcher quelques individus de tout faire pour l’empêcher, car c’est la condition de leur existence. Ainsi on peut lire ici ou là des déclarations personnelles disant que les syndicats des EPST se désintéressaient de l’université et que la réunion du Comité national de la recherche scientifique était destinée à défendre l’emploi dans les EPST. Rappelons qu’il y a plus d’universitaires que de chercheurs au Comité national (70 % d’universitaires pour les A !) et que l’exigence d’un plan pluriannuel concerne autant les personnels des universités que ceux des EPST.

Consulter le communiqué intersyndical : Regroupements à marche forcée dans l’enseignement supérieur et la recherche : Revenir sur la loi et obtenir un moratoire d’un an.


Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 477.6 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko