Déclaration intersyndicale au CTP de l’Inria du 14 novembre 2011

jeudi 8 décembre 2011
par  SNCS

Déclaration intersyndicale (SNTRS/CGT, SNCS/FSU, Sgen/CFDT) au CTP Inria du lundi 14 novembre 2011
à propos d'un point sur le plan d'action de l'Inria suite au rapport de l'IGAENR (pas de vote).

Les représentants du personnel ne peuvent qu'approuver l'ambition affichée d'amélioration des conditions de travail de tous.

Mais ils tirent de l'expérience acquise lors des réorganisations en cours depuis 2010, notamment à la DAF et à la DSI, deux enseignements importants :
- ces réorganisations provoquent un stress important au sein des personnels concernés, conduisant d'ailleurs certains d'entre-eux à quitter l'Inria
- une part importante de l'activité des lignes réorganisées est consacrée à la tâche de réorganisation elle-même. Ce qui diminue considérablement la qualité du service rendu aux usagers.

Considérant cette expérience et à l'examen du plan d'action présenté par la direction de l'Inria, ils expriment leur profonde inquiétude devant l'ampleur des réorganisations proposées dans un délai extrêmement court.

Cette précipitation à obéir aux injonctions de l'IGAENR est porteuse d'un risque très élevé d'inorganisation totale, chaque ligne métier n'ayant plus aucune référence valable des interfaces et des services qu'elle peut attendre des autres lignes métiers.

Le service rendu aux chercheurs risque de devenir proche de 0, alors même que la nouvelle organisation de la recherche mise en place depuis 2006, multiple les tâches, souvent absurdes et chronophages des chercheurs, des assistantes et des services de support.

Cette situation dégradée conduira les personnels à vivre des situations professionnelles pénibles et à une détérioration rapide et durable des conditions de travail de tous, à l'opposé donc de l'ambition affichée.

Si on se fie à la teneur du communiqué que vous avez adressé récemment à l'AEF (et non, nous le regrettons, au personnel Inria), on pourrait penser que vous percevez l'impact négatif de ces réformes... mais vous ne semblez pas avoir conscience de l'ampleur du malaise qui affecte l'ensemble des centres.

La conclusion du plan d'actions laisse ouverte la voie à l'aggravation de tous ces risques. Vous nous annoncez le pire en nous demandant de vous faire confiance, sans aucune référence au dialogue social. Vous êtes loin de nous avoir convaincus.

PDF - 77.1 ko
Version pdf

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko


La VRS (trimestrielle)

JPEG - 824.4 ko ->http://sncs.fr/La-VRS]


SNCS-Hebdo

JPEG - 230.3 ko