Claude Verdier Directeur de Recherche au CNRS, Membre du CSD ST2I, Membre de la section 09 du CNRS

mercredi 16 décembre 2009
par  Administrateur

Bonjour,

J’ai signé en février 2009, conjointement avec mes collègues de la section 09 du comité National du CNRS, un moratoire qui m’engage à refuser d’expertiser les projets ANR et les visites AERES (lorsque je suis sollicité à titre personnel).
Ce moratoire est toujours d’actualité. Les statistiques récentes qui donnent la répartition des crédits ANR vers les secteurs public/privé, ainsi que la situation alarmante des post-doctorants recrutés sur CDD ANR, démontrent encore une fois que ce système de financement n’est pas adapté à la recherche française.

Il me semble bien plus pertinent de continuer à soutenir la dotation de base des laboratoires, plutôt que d’allouer des crédits énormes sur des actions très spécifiques ou des individus isolés, ce qui crée des déséquilibres importants au sein des laboratoires. Par ailleurs, certains laboratoires croulent maintenant sous les financements alors que d’autres n’ont plus les moyens de travailler.

En conséquence, je ne peux donner qu’une suite négative à votre demande.

Bien cordialement,

Claude Verdier
Directeur de Recherche au CNRS
Membre du CSD ST2I
Membre de la section 09 du CNRS


Navigation

Annonces

Comment nous contacter

  PNG - 1.5 ko   PNG - 1.2 ko